Bayern Munich, dernière chance pour Klinsmann

Bayern Munich, dernière chance pour Klinsmann

Le Bayern Munich a confirmé sa méforme en étant tenu en échec par le modeste club de Bochum 3-3 samedi, lors de la septième journée du Championnat d’Allemagne de football, un nul qui risque d’accentuer la crise de doute que traverse le club.
Après deux défaites consécutives, le champion en titre se retrouvait dos au mur et devait absolument s’imposer pour faire taire les critiques sur son mauvais début de saison.
Mais c’est un concert de sifflets qui a accompagné les hommes de J rgen Klinsmann lors de leur retour aux vestiaires de l’Allianz Arena samedi après un match qui leur a échappé dans les dernières minutes de jeu.
 « C’est très contrariant », a reconnu « Klinsi » à l’issue de la rencontre.
 «Cela nous contrarie au plus haut point. Mais nous devons prendre la situation comme elle est et continuer de travailler», a-t-il ajouté.
Tout avait pourtant bien démarré: dès la 4e minute, le Français Ribéry, qui disputait pour la première fois les 90 minutes d’un match de championnat depuis sa grave blessure en juin, offrait une occasion à son club.
Et à la 15e minute le défenseur belge Daniel van Buyten ouvrait le score pour le Bayern. L’ancien Marseillais inscrivait ainsi son 5e but en championnat avec le club munichois.
Mais à la 29e minute, Bochum profitait à la perfection d’une défense bavaroise catastrophique pour revenir au score.
Le Bayern continuait néanmoins à dominer la rencontre et parvenait juste avant la pause à reprendre l’avantage grâce à Zé Roberto.
C’est d’ailleurs le Brésilien, auteur d’un but mardi en Ligue des champions face à Lyon (1-1), qui se chargeait à la 68e minute d’enfoncer le clou pour la plus grande joie de « Klinsi », tout sourire.
Moins de dix minutes plus tard, c’est un tout autre visage que le technicien présentait au public. En deux minutes, à la 84e et à la 85e, Bochum remontait au score et privait les Munichois d’une victoire importante pour le moral et la confiance.
Résultat: le Bayern tombe provisoirement à la 10e place du classement après n’avoir engrangé que deux victoires depuis le début de la saison.
Klinsmann avait pourtant prévenu ses joueurs que la victoire était indispensable au point que, phénomène inhabituel, il les avait convoqués dès vendredi soir dans un grand hôtel de Munich où ils ont passé la nuit.
Dans les autres rencontresx, la «machine à buts» du Werder Brême s’est quelque peu enrayée. Les hommes de Thomas Schaaf, auteurs de 10 buts lors de leurs deux derniers matches, ont été sèchement battus 4-1 par Stuttgart.
Le «phénomène» de la Bundesliga, Hoffenheim, a pris provisoirement la tête, à égalité avec Stuttgart et Hambourg.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *