Belle entrée en matière des nationaux avant Pékin

Belle entrée en matière des nationaux avant Pékin

Samedi 14 juin, au complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat, les athlètes nationaux et internationaux, hommes et femmes, ont pris part à la première édition du meeting international Mohammed VI d’athlétisme. Les participants à cette manifestation sportive, venus de 37 pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique, d’Australie et d’Asie ont tous concouru sous la présidence de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid. Le meeting international Mohammed VI de Rabat est un événement athlétique de grande envergure intervenant avant le démarrage des Jeux Olympiques de Pékin qui auront lieu  du 8 au 24 août.
Cette rencontre est un exercice qui vient tester les aptitudes de nos représentants avant d’entamer les Olympiades. Dans l’épreuve du 800 m, le Maroc ont dominé la course à travers ses incontournables, Hasna Benhassi et les sœurs Aït Hammou, Mina et Soltana. Benhassi, vice championne olympique de l’épreuve et médaillée de bronze aux Mondiaux 2008, a été la plus rapide en réalisant un score de 2 min 80 sec. Toujours chez les dames, Meryem Alaoui Selsouli a remporté le  3000 m en s’imposant dans un temps de 8 min 48 sec, devançant les Ethiopiennes Bizunesh Urgesa et Aselefesh Mergia, auteurs respectivement de 8 min 53 sec et 8 min 54 sec. Trois Marocaines ont suivi dans le classement (de 4 à 6), à savoir Rkia Moukim, Bouchra Chaâbi et Soud Kambouchia. Comptant pour le  800m hommes, Amine Laalou et Mohcine Chehibi ont terminé deuxième (1 min 45 sec 02) et troisième (1min45 sec 39), derrière le Soudanais Ahmed Ismail, vainqueur en 1min 44 sec 68. En longueur messieurs, Yahia Berrabeh s’est imposé avec un bond de 8,23m, battant l’Algérien Issam Nima (7,93) et le Mauritanien Jonathan Chimier (7,67). Dans l’épreuve de la perche dames, l’Allemande Silke Spiegelburg a remporté l’épreuve avec  4,37 m, devant sa compatriote Carolin Hingst et l’Islandaise Thorey Ilisdottir, auteurs de la même performance (4,22m). Cette première journée a été marquée, surtout par le 5.000 messieurs, épreuve qui connu la participation particulière de Kenenisa Bekele, champion du monde et recordman de la distance. Bekele avait annoncé, à son arrivée à Rabat jeudi, lors d’une conférence de presse son intention de réaliser un exploit pour marquer un passage triomphal dans le Royaume. L’Ethiopien a été soutenu dans sa tentative par un public enthousiaste.
Il s’est imposé sans coup férir, bouclant la distance en 13 min 06 sec 38 loin de sa récente meilleure performance mondiale de l’année établie en 12 min 85sec 95. «C’est certes loin de mes capacités, mais je ne regrette rien. J’ai tenté de faire mieux mais je ne pouvais atteindre le sommet en courant seul durant plus de cinq tours», a-t-il dit.
L’athlète le plus titré des longues distances a exprimé sa satisfaction du succès de cette première édition. Dans cette épreuve, le public a trouvé consolation dans la performance des deux nationaux, Anis Selmouni et Mohamed Amine, tenant des deux autres places du podium. Bekele serait à sa dernière apparition de la saison avant sa participation aux jeux Olympiques. Le meeting international Mohammed VI d’athlétisme a drainé une centaine d’athlètes venant de tous les coins du globe. L’ambiance dans le stade a été des plus festives, animée par des troupes musicales, d’autant que la nuit du complexe a été illuminée par un gigantesque spectacle de feux d’artifice, au grand bonheur des présents. Les organisateurs peuvent se féliciter de ce succès éclatant qui a marqué le meeting dans sa première édition.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *