Ben M’Barek, superstar du football mondial

L’auteur britannique Ian Hawkey, a rendu un vibrant hommage à la légende du football marocain feu Haj Larbi Ben M’Barek, le qualifiant de «première superstar africaine du football mondial».  «Ben M’Barek a été le premier footballeur ayant émergé de l’Afrique pour devenir une superstar mondiale, balisant un chemin qui sera suivi plus tard par des joueurs comme Eusebio (Angola), George Weah (Liberia) et Didier Drgoba (Côte d’Ivoire)», souligne Hawkey dans son dernier ouvrage "Feet of the Chameleon: The Story of African Football", consacré à l’histoire du football africain. L’auteur rappelle comment en 1938, feu Ben M’Barek, encore adolescent mais pétri de qualités, a pu se frayer, grâce à son talent et sa force, un chemin parmi les grands noms du football en Europe, où il a rejoint le club de Marseille, avant de devenir un élément incontournable de l’équipe de France. Même Pelé, au summum de sa notoriété, a rendu hommage à la Perle Noire marocaine, en soulignant: «si j’étais le roi du football, Larbi Ben M’Barek est plus qu’un roi de ce sport», lit-on dans ce livre, publié à l’occasion de l’organisation, l’été prochain, de la première coupe du monde de football en terre africaine.
L’histoire du joueur marocain démontre que le talent africain n’est pas un phénomène nouveau, relève l’auteur.
Hawkey souligne, par ailleurs, que le Maroc a été la première nation africaine à réaliser un grand exploit dans une Coupe du monde, en se qualifiant pour le deuxième tour de l’édition 1986 organisée au Mexique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *