Benhima, Rajaoui malgré lui

Tenue décontractée, sourires aux lèvres, toujours bon oeil bon pied, le Wali de Casablanca Driss Benhima, garde la même passion pour le football. Monsieur «Coupe du monde Maroc», est pris ici en instantané dans la photo alors qu’il assistait au match ayant opposé le Raja aux FAR.samedi dernier au complexe Mohammed V. Ce n’est pas dans les habitudes de l’ancien vice-président du WAC de fréquenter le stade quand les Rouges et blancs sont en déplacement. Mais aujourd’hui avec son statut de Wali de tous les Casablancais, il est obligé d’être aussi bien rajaoui que wydadi pour ne parler que des équipes du GNFI de la capitale économique. Cela ne semble pas déranger cet homme qui est la lourde responsabilité de gérer une métropole comme Casablanca. Tant mieux pour le foot bidaoui.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *