Berlin : Jamal Chatbi écarté pour cause de dopage

Berlin : Jamal Chatbi écarté pour cause de dopage

Depuis Helsinki en 1983 jusqu’à Berlin 2009, la participation marocaine a été saine et jamais un cas de dopage n’ a été détecté. À la capitale allemande, c’est le premier cas de dopage aux Mondiaux d’athlétisme. La Fédération royale marocaine d’Athlétisme (FRMA) a annoncé que Jamal Chatbi a été écarté de la finale du 3000 m steeple des Championnats du monde d’athlétisme après son contrôle positif au Cleanbuterol, une substance prohibée. «Suite à la notification de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) relative à la suspension de l’athlète national Chatbi contrôlé positif, la FRMA a demandé à l’athlète de s’expliquer, de dire le cas échéant s’il souhaite faire le test de l’échantillon «B», être auditionné et de fournir le dossier médical pour appuyer sa version des faits», indique mardi 18 août un communiqué de la FRMA.
De son côté, le médaillé d’or du 3000 m steeple aux Jeux méditerranéens de Pescara a nié s’être dopé et s’est dit prêt à se défendre devant l’IAAF et toutes les instances internationales. Il est à rappeler que Chatbi a fait savoir qu’il souffrait depuis l’année 2008 d’une polypose naso- sinusienne, et qu’un médecin italien lui a prescrit, en premier lieu, des antibiotiques.
Après des analyses sanguines, il s’est avéré que son cas nécessitait une intervention chirurgicale, qu’il a subie en mars dernier dans une clinique italienne.
Par ailleurs, Meriem Alaoui Selsouli et Btissam Lakhouad ont sauvé la face féminine lors de ces Championnats du monde après l’élimination de Hasna Benhasi et Halima Hachlaf de la compétition. Elle se sont qualifiées, pour les demi-finales du 1500 m dames. Alaoui Selsouli a terminé quatrième en 4:08.86 dans la première série des qualifications, remportée par la Bahreïnie Maryam Yusuf Jamal (4:08.76), championne en titre devant l’Espagnole Nuria Fernandez (4:08.79). Alors que Btissam Lakhouad a occupé la sixième place (4:08.21) de la deuxième série, dont les trois premières places ont été remportées par l’Ethiopienne Gelete Burka (4:07.75), l’Espagnole Natalia Rodriguez (4:07.84). En effet, ses deux athlètes ont franchissent le cap lors de ces prestigieux championnats. Loin de ce son de cloche, Siham Hilali n’a pas pu franchir le cap du premier tour après sa dixième place dans la série 3, en 4:10.57.
En outre, Khalid Idrissi Zougari a été éliminé au premier tour du 200 m messieurs, en terminant cinquième (21.24), lors de la troisième série, remportée par le Jamaïcain Steve Mullings (20.62), devant l’Irlandais Paul Hession (20.66) et le Japonais Kenji Fujimitsu (20.69).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *