Bilan honorable des universitaires

C’est avec les honneurs que la sélection nationale qui a participé à la 22e édition des Olympiades Universitaires à Daegu a été accueillie à son retour au pays. Comme ce fut le cas à la veille de leur départ, les athlètes marocains ont été reçus par Khalid Alioua, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Le ministre a saisi l’occasion pour exprimer sa fierté et celle de tous les Marocains, suite à la prestation honorable des jeunes athlètes. Il leur a également fait part des félicitations de Sa Majesté Mohammed VI pour les résultats positifs qu’ils ont réalisés. Dix jours durant, les athlètes marocains se sont frottés à des athlètes venus des quatre coins du globe. Cette édition des Olympiades Universitaires avait débuté le 21 août et s’est clôturée le 31 du même mois, dans la ville de Daegu et ses environs, en Corée du Sud. L’équipe marocaine a terminé en 25e position parmi les 177 pays participants, décrochant trois médailles lors de ces universiades. L’unique médaille d’or marocaine fut l’oeuvre de Abdellah Bay, qui poursuit ses études au Japon. Il a, en effet, décroché le métal précieux sur le semi-marathon, avec un chrono de 1h 04min 21secs. Abdellah Bay récidivera en remportant la médaille d’argent sur 10.000m, en 29mn 41secs 54/100. La troisième médaille fut la réalisation de Hicham Bellani, de l’université Cadi Ayyad à Marrakech, lorsque celui-ci décrocha le bronze sur 5.000m, avec un timing de 13min 53secs 06/100. En football, l’équipe nationale a terminé 4e après sa défaite en match de classement contre la République Tchèque par 3 buts à 1. Au passage, le onze universitaire marocain avait pris le meilleur sur l’Angleterre, le Mexique et la Thaïlande, avec un seul bémol en trébuchant devant l’Ukraine. Les Olympiades Universitaires est un événement non des moindres. Une manifestation qui revêt une importance particulière, dans la mesure où elle constitue un véritable tremplin vers l’athlétisme professionnel. En effet, une grande partie des athlètes les plus distingués de l’athlétisme mondial ont effectué leurs premiers pas sur le tartan des Olympiades Universitaires. Des noms célèbres comme Nawal El Moutawakil, Saïd Aouita, Brahim Boulami, Khalid Khannouchi ou encore Lahlou Benyounes y ont usé leur fond de culotte.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *