Blatter au Maroc : Visite d’inspection ?

Blatter au Maroc : Visite d’inspection ?

Le tout puissant homme du football mondial, Joseph Blatter, sera au Maroc mercredi et jeudi prochains. Il s’agit d’une visite protocolaire qui figurait sur l’agenda du Suisse depuis le début de l’année mais à laquelle la conjoncture actuelle octroie un caractère spécial. Elle intervient en effet à moins de six semaines de la désignation par le comité exécutif de la Fédération internationale du pays qui accueillera la Coupe du monde 2010. Une course dans laquelle le Maroc est engagé à fond aux côtés de quatre autres pays africains, l’Afrique du Sud, la Tunisie, la Libye et l’Egypte. Pour sa quatrième candidature, le Royaume cherche à mettre toutes les chances de son côté.
Si les précédentes échéances, préparation et présentation du dossier technique et inspection de la FIFA, se sont très bien déroulées, les responsables de l’association « Morocco 2010 » entendent que la visite du président de l’instance internationale ne faille pas à la règle. Cette dernière est donc tellement importante pour les ingénieurs de la candidature marocaine qu’ils l’ont inscrit sur la liste des trois grandes étapes restantes de la promotion de Morocco 2010 avec le match Maroc-Argentine le 28 avril et la présentation des avancées du dossier marocain devant les membres de la FIFA la veille du vote à Zurich. « Cette visite est l’occasion de mettre en exergue les potentialités du Maroc à organiser la Coupe du monde de football », estime Youssef Bencheqroun, responsable du pôle Infrastructures, Sécurité et Services au sein de l’association. Cette visite est d’autant plus importante que Joseph Blatter s’est déjà rendu dans trois des cinq pays en lice pour le Mondial 2010 avant de se rendre à notre pays. Il y a une quinzaine de jours, «Blatterrius I», comme l’a nommé le célèbre acteur Omar Chérif parrain de la candidature égyptienne, se trouvait au pays des pharaons où il a été reçu en grandes pompes par le président Housni Moubarak. Auparavant, il est passé par la Tunisie qui a réservé un accueil non moins chaleureux à l’homme fort de la Fédération internationale. Et ce mardi, Joseph Blatter devait effectuer une brève visite de 24 en Libye, pays également candidat à abriter le plus grand événement footballistique de la planète.
Au cours de son séjour au Maroc où il devra être reçu par SM le Roi Mohammed VI, le président de la FIFA aura un agenda rempli et qui comptera notamment une réunion avec plusieurs membres du gouvernement, à leur tête le Premier ministre. L’objectif est de démontrer encore une fois le soutien de l’Etat à un projet de toute une nation. Et bien sûr, Joseph Blatter ne pourrait quitter le Royaume sans rencontrer les responsables de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et son président le général de corps d’armée Housni Benslimane. Mais officiellement, le président de la Fédération internationale (FIFA) vient assister à la cérémonie de pose de pierre du projet «Goal», financé par son instance. D’ailleurs, il sera accompagné lors de ces 48h par le qatari Mohamed Ben Hammam, président du bureau «Goal» à la FIFA et président de la Confédération asiatique de football. Mercredi après-midi donc, les deux responsables se rendront à Maâmora, lieu choisi par la FRMF pour installer le centre d’hébergement de 39 chambres dont dix individuelles pour une capacité de 66 lits.
Un projet qui comprend également une salle de musculation, un bloc médico-sportif, un foyer et un restaurant et toutes les dépendances nécessaires. Toute une infrastructure qui augmenterait la capacité d’accueil du centre national déjà existant à Maâmora pour atteindre dans l’avenir quelque 210 lits, et dont le coût total est de l’ordre de 700.000 dollars américains. Il est à signaler que la FRMF a entrepris d’autres démarches auprès de la FIFA pour la réalisation audit centre d’une pelouse artificielle (gazon synthétique) avec une enveloppe budgétaire de 350.000 dollars prise en charge par l’instance internationale. Un projet qui sera sans nul doute abordé à l’occasion de la visite des deux personnalités suisse et Qatarie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *