Blatter réaffirme son refus contre la vidéo

"Arrêter le match" pour juger une action litigieuse avec la vidéo, "je ne pense pas que cela soit la solution idéale", a dit M.Blatter en évoquant le but – valable selon les images TV – refusé à Patrick Vieira à la 32e minute du match du groupe G, dimanche à Leipzig. Le président de la FIFA s’est prononcé en revanche en faveur de "la solution du ballon avec la puce (électronique) pour déceler s’il est rentré ou pas dans le but".
Il s’est prononcé pour "un système (spontané) identifiable par l’arbitre", ajouté que cette "aide technique" déjà testée par la FIFA au Championnat du monde des moins de 17 ans au Pérou en septembre n’était "pas encore prête à 100%". "On va l’introduire cet automne", a-t-il ajouté sans rentrer dans les détails.

Tony Blair veut des billets pour des écoliers
Le Premier ministre britannique Tony Blair veut que de nouveaux tickets soient trouvés pour des collégiens victimes d’une  escroquerie qui les a privés de match du Mondial-2006 de football, mais un organisme officiel a prévenu mardi que ce serait très difficile. Trois cent cinquante écoliers sont revenus d’Allemagne sans avoir pu assister à un match, la société qui leur a vendu des billets ne les ayant pas fournis. Une enquête policière a été ouverte. "Je ne sais pas exactement ce qui peut être fait. Mais pour eux, c’est vraiment terrible et nous devons travailler pour nous assurer qu’ils peuvent y retourner. D’ordinaire, la frontière (entre le sport et le gouvernement) est strict mais sur un événement comme celui-ci, nous allons essayer de faire notre possible pour leur venir en aide", a déclaré sur la BBC Tony Blair. Agés de 11 à 15 ans et partis pour le Mondial via l’agence britannique Activ4, ces écoliers devaient profiter de leur séjour outre-Rhin pour voir un  match de la Coupe du monde.
Activ4, qui se dit également victime, n’a finalement pas reçu les tickets qui devaient lui être livrés par une autre société, Tickets For All, qui n’est pas inscrite au registre du commerce et dont les responsables semblent s’être évaporés.

Torsten Frings blessé à un mollet
Le milieu de terrain de l’équipe d’Allemagne, Torsten Frings, s’est blessé au mollet lundi soir, à la veille du dernier match du groupe A du Mondial-2006 de football contre l’Equateur. Frings, titulaire aux côtés de Michael Ballack dans l’entrejeu de la Mannschaft depuis le début du tournoi, a quitté la séance d’entraînement qui s’est déroulée à huis clos sur la pelouse du stade olympique de Berlin.
Il est sorti, le pied bandé, du bus qui a ramené l’équipe à son camp de base dans la banlieue de Berlin. Aucune précision n’a été donnée par la Fédération allemande de football (DFB) sur la gravité de la blessure ni sur une éventuelle indisponibilité du joueur de Brême (1re div. allemande).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *