BMW Willliams : Vers un troisième exploit

C’est sur le circuit d’Interlagos que vont en découdre les animateurs du championnat du Monde de F1 le week-end prochain. Ce sera pour le compte du Grand prix du Brésil. Après un doublé enregistré d’entrée, l’équipe BMW Williams a davantage de chances de l’emporter, pour une troisième fois consécutive.
Le dernier Grand Prix de Malaisie a donné à l’équipe BMW Williams F1 l’occasion de signer son premier doublé en F1. Un exploit qui en rappelle d’autres, notamment la saison 1996 durant laquelle Jacques Villeneuve et Damon Hill avaient réalisé pas moins de six doublés. Une des particularités de ce tracé et qu’il est un des deux seuls circuits avec Imola où les monoplaces ne tournent pas dans le sens des aiguilles d’une montre.
Un changement de sens qui contraint les pilotes à subir des efforts supplémentaires et surtout inhabituels dans certaines courbes. Le Grand Prix du Brésil est toujours difficile à aborder, la chaleur étant souvent un facteur déterminant sur les prestations des pilotes. «Je crois sincèrement qu’au Brésil nous pouvons à nouveau battre Ferrari » estimait Ralf Schumacher. « L’année dernière Juan Pablo aurait gagné la course si Jos Verstappen ne l’avait pas heurté. Et la semaine dernière en Malaisie, nous étions même plus proches des voitures de la Scuderia que l’année précédente, aussi pourquoi penser que ça ne pourrait pas fonctionner une fois encore au Brésil ? ». « Nous aimons le tracé d’Interlagos, même s’il n’est pas facile de trouver un bon compromis pour être rapide sur les lignes droites et sur la partie centrale plus sinueuse.
Après les essais de Barcelone, où nous avons testé deux ou trois petits changements aérodynamiques, je suis assez confiant pour le Brésil », concluait Ralf. Après avoir signé une brillante deuxième place en Malaisie, Juan Pablo Montoya se retrouve coincé entre les frères Schumacher au championnat : Deux points derrière Michael et deux points devant Ralf. Même s’il n’a pas rejoint l’arrivée de la dernière édition, Juan Pablo conserve d’excellents souvenirs du Brésil. Le Colombien attend donc avec une certaine impatience de retrouver le tracé d’Interlagos.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *