Bon départ pour le FUS, le Raja, l’IRT et le MAS

Bon départ pour le FUS, le Raja, l’IRT et le MAS

Le derby casablancais entre le TSC et le Raja n’a pas tenu toutes ses promesses, puisque les deux formations ont montré certaines lacunes, aussi bien sur le plan défensif que sur celui offensif et, notamment, les Tabagistes qui étaient méconnaissables.
En tout début de rencontre, les locaux ont cueilli a froid les Rajaouis (5,0 à 7’43) puis (12-4 à 5’32), mais ce n’était qu’un feu de paille, puisque le Raja s’est vite ressaisi pour remettre les pendule à l’heure 18-17 à la fin du 1er quart-temps. Après la petite pause, on a remarqué une baisse de régime de la part des coéquipiers de Mesbahi, qui avaient trouvé énormément de difficultés dans tous les compartiments de jeu, ce qui a profité aux visiteurs qui ont rejoint les vestiaires avec 7 longueurs d’avance (30-37).
De retour des vestiaires, la nonchalance du TSC allait être effective tout au long du troisième et quatrième quart-temps, puisque le Raja a fait cavalier seul en déployant un jeu fantaisiste, à travers lequel il a perdu beaucoup de balles, stupidement. Chose qui allait lui coûter très cher à quelques minutes de la fin de la partie, si ce n’était la vigilance du coach Hassan Benkhaddouj, qui a demandé un temps mort pour remettre de l’ordre au sein de la famille des verts. Cependant, les Tihadis ont baissé les bras pour laisser filer une victoire salutaire pour le reste de la compétition. Score final : 74-83 pour le Raja.
La plus grande surprise de la journée provient de Tanger, puisque l’IRT, sous la houlette de son nouveau coach, Abdelghani Kettani, a pu acculer l’ASS, le détenteur de la dernière Coupe du Trône, à sa première défaite du play-off. Une victoire qui a laissé pantois plus d’un observateur de la grosse balle orange nationale, compte tenu de la forme actuelle de l’ASS. La rencontre s’achèvera sur la marque de 65-57.A signaler l’arrêt de la partie de 1/4 d’heure au début du 4ème quart-temps, suite à un jet de projectile qui a blessé le coach saloui Saïd Bouzidi.
A Fès, le MAS, renforcé par le Sénégalais Matar N’baye, a infligé une sévère défaite au WAC sous la direction de son nouveau coach Youssf M’jahed. Le score enregistré par le WAC 89-70 ne doit en aucun cas affecter le moral des joueurs, qui sont capables de démontrer dans les matches à venir que la présente défaite n’est qu’un incident de parcours.
Pour la rencontre opposant à Rabat le FUS à la RSB, on peut d’ores et déjà avancer que les Fussistes ont trouvé leur force d’antan, après avoir réalisé la plus grande différence de la journée, de 21 points, devant la RSB (81-60). Ce score en dit long sur la domination nette et claire des Rbatis sur leurs homologues les plus coriaces du championnat, la RSB.
La deuxième journée-aller du play-off se poursuit ce week-end (samedi 30 avril) avec des rencontres de taille. Après avoir battu un gros bras, en l’occurrence l’ASS, l’IRT sera une deuxième fois à rude épreuve devant le FUS qui est dans la bonne voie pour soigner son image, surtout après avoir écrasé la RSB par un score fleuve de 21 pts de différence. Est-ce que l’IRT va pouvoir rééditer l’exploit de la première journée ? C’est ce que nous allons savoir ce samedi après le temps réglementaire de la rencontre.
A Berkane, la RSB attendra de pied ferme l’ASS. Les deux formations ont en commun une défaite chacune, lors de la précédente journée, ce qui va en quelque sorte corser la partie. Dans ce contexte, une deuxième défaite est à éviter pour ne pas compromettre ses chances pour une place dans le dernier carré. A Fès, le MAS, après son succès éclatant devant le WAC, s’apprête à recevoir une autre équipe casablancaise, le TSC. Un match qui s’avère à sa portée, mais attention à l’excès de zèle, car les Tihadis ont toujours surpris les ténors dans leur propre fief. Ironie du sort, ce week-end verra deux derbys casablancais : le premier en football et le second en basket-ball. Ce dernier aura lieu à la salle du CS Sidi Mohammed. Les Rouges, après leur incident de parcours à Fès, vont tenter de faire oublier à leur public cette déconvenue. A l’opposé, les Verts vont devoir confirmer leur succès face au TSC. Tous ces paramètres vont nous garantir du très beau basket.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *