Bon tirage pour les favoris

L’équipe de France de football a bénéficié d’un tirage au sort favorable pour le premier tour de la Coupe du monde 2006 en Allemagne (9 juin – 9 juillet) effectué vendredi soir à Leipzig et affrontera dans le groupe G la Suisse, le Togo et la Corée du Sud. La Corée du Sud, demi-finaliste de la Coupe du monde 2002 avec une 29e place mondiale, est la mieux classée des trois adversaires des Bleus, qui pointent à la 5e place de ce classement FIFA.
L’équipe de Raymond Domenech retrouve aussi la Suisse, classée 36e nation mondiale, qu’elle a devancée dans les éliminatoires de ce Mondial, alors que le Togo, qui participera pour la première fois à la phase finale, est classé 56e. La France affrontera en ouverture la Suisse à Stuttgart (13 juin), puis la Corée du Sud à Leipzig (18 juin) et le Togo à Cologne (23 juin). "Les Suisses, on commence à bien les connaître, à trop les connaître. La Corée, ce n’est pas forcément un bon souvenir pour l’équipe de France. Le Togo, on le connaît moins à part son avant-centre. Je vais le superviser lors de la Coupe d’Afrique des nations en janvier. Rappelez-vous du Sénégal en 2002…", a déclaré Raymond Domenech, le sélectionneur national. "J’aurais préféré jouer une autre équipe que les Suisses, pour la découverte. Ils nous connaissent aussi bien qu’on les connaît, j’aurais préféré qu’il y ait une règle pour empêcher de les rencontrer. Un Mondial n’est jamais facile. Toutes les nations seront prêtes. Les confrontations du premier tour diront qui sont les plus forts."  Si la France finissait première de son groupe, elle devrait affronter en 8e de finale l’Espagne ou l’Ukraine à Cologne. Elle pourrait ensuite affronter l’Italie en quart de finale à Hambourg, l’Allemagne à Dortmund en demi-finale et le Brésil en finale à Berlin si son parcours s’avérait sans faute.
Au premier tour du Mondial 2002, les Français, champions du monde en titre, avaient été sortis au premier tour après deux défaites contre le Sénégal (1-0) et le Danemark (2-0) et l’Uruguay (0-0).
"C’est un bon tirage au sort. Il faut passer ce premier match contre la Suisse. Après la Corée et le Togo, c’est faisable", a estimé Jean-François Lamour, le ministre des Sports. "Je remarque qu’on joue le 13, donc on bénéficiera de cinq jours de plus après le début de la compétition (NDLR: Allemagne-Costa Rica, le 9 juin) pour soigner les bobos et récupérer des matches de préparation. Les 8es de finale restent un objectif réalisable." "On aurait pu tomber plus mal", a déclaré le retraité Laurent Blanc, champion du monde 1998 et d’Europe 2000. "On a évité les pièges, à savoir les Tchèques et les Pays-Bas. On reprend la Suisse.
Le premier match contre la Suisse, il faut le gagner pour peut-être faire tourner l’effectif ensuite."  Pour Marcel Desailly, la prudence reste de mise: "C’est pas trop mal. Mais l’expérience nous dit qu’il va falloir se méfier. On retrouve les Suisses, c’est à voir. Le Togo, c’est toujours un peu l’inconnu. On espère que le Togo ne sera pas l’équipe qui créera la surprise. Si la France passe le premier tour, la qualité est telle qu’elle peut aller au bout."

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *