Bonne moisson pour le Maroc: Aérobics, fitness, hip hop, tir….

Bonne moisson pour le Maroc: Aérobics, fitness, hip hop, tir….

Ce n’est pas seulement dans la boxe ou le karaté que le Maroc vient de briller. Après un mois de novembre prolifique qui a vu le jeune Achraf Ouchen décrocher la médaille d’or aux championnats du monde de Karaté à Jakarta et Mohamed Rabii remporter le championnat du monde de boxe amateur dans la catégorie des 69 kilos à Doha, la succes-story se poursuit encore une fois mais dans de nouvelles disciplines.

Ainsi, la sélection nationale marocaine de tir a remporté une moisson de 7 médailles (2 en or, 2 en argent et 3  bronze) au 12è Championnat d’Afrique des nations, qualificatif aux jeux Olympiques de Rio 2016 (Brésil), qui s’est tenu du 28 novembre au 7 décembre au Caire.

La première médaille d’or a été remportée par la sélection nationale hommes composée de Mohamed Rammah, Mohamed Bensaleh, Naji El Aissi et Brahim Hila dans l’épreuve de la double fosse olympique. Cette prouesse a été réalisée suite à un total de 21 tirs sur 30, terminant la compétition en première place, suivie de l’Egypte (argent) et du Sénégal (bronze).

La deuxième médaille d’or est marquée d’une touche féminine. Elle a été l’œuvre d’Ibtissam Mrireh, dans l’épreuve skeet individuel, après avoir remporté la première position, avec 10 tirs sur 16.

Quant aux médailles d’argent, c’est encore une fois Mohamed Remmah qui revient à la charge dans la fosse olympique double et Myriem Remmah dans la fosse olympique simple. Le bronze, lui, est revenu au tireur Mohamed Bensaleh représentant la sélection nationale hommes à la fois dans la catégorie skeet et fosse olympique.

Ce championnat d’Afrique des nations de tir a connu la participation de 260 tireurs représentant l’Egypte (pays organisateur), le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, Angola, Kenya, Namibie, Nigeria, Libye, Zimbabwe, Soudan, Sénégal, Ghana et Afrique du Sud.

Sous d’autres cieux, le Maroc a également fait bonne figure lors des championnats du monde des sports aérobics, fitness, hip hop et disciplines assimilées, qui se sont déroulés du 1er au 5 décembre en Martinique.

Une petite moisson composée d’une médaille d’or et deux de bronze ont permis tout de même de laisser une bonne empreinte au niveau de cette discipline.

L’athlète Mohamed Maatouf a ainsi remporté la médaille d’or dans la catégorie «Battle Solo», alors que Hamza Byiaye et Mehdi El Moufid ont décroché des médailles de bronze.
A souligner que Mohamed Maatouf et Mehdi El Moufid s’étaient malheureusement confrontés en demi-finale de cette compétition pour une seule place en finale.

L’équipe nationale était composée de 4 athlètes, ainsi que du directeur technique national, Amine Wakrim qui a chapeauté et entraîné l’équipe nationale depuis sa sélection au mois de septembre, jusqu’à la concentration et la préparation depuis la mi-novembre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *