Bonne prestation du judo marocain

Bonne prestation du judo marocain

Les judokas marocains y étaient presque. À l’occasion des troisièmes championnats arabes des clubs champions disputés jeudi dernier à Agadir, l’équipe le Mouloudia de Sala Al Jadida a bien résisté au grand favori de cette compétition; à savoir le  Mouloudia club d’Alger (MCA). Ces derniers ont, néanmoins, réussi  à conserver leur titre de « champion arabe » pour la troisième fois consécutive.
À l’issue d’une finale 100% maghrébine, les judokas du MCA se sont imposés avec cinq victoires contre une face au club Mouloudia de Sala Al Jadida. L’autre équipe marocaine, la sélection de la région Souss-Massa-Drâa, a terminé troisième en compagnie de l’équipe de la police de Syrie. Elle a battu le club libyen des Douanes (4-3) tandis que le club syrien  a terrassé le club Slibkhat du Koweït (6-1).
«Avec ce résultat, le judo maghrébin confirme sa montée en puissance sur la scène arabe. Les pays, comme la Syrie ou encore le Koweït, ont toujours eu de très bons judokas. Et aujourd’hui, on assiste un véritable renversement de situation», commente Touhami Chniouer, président de la Fédération royale marocaine de judo (FRML). 
«De manière générale, le niveau des combattants a été bon. On a eu droit à des duels très passionnants et pleins de suspense», renchérit, pour sa part, Boubeker Benbada, secrétaire général de la FRML.  
Malgré la victoire du Mouloudia d’Alger, les deux équipes marocaines ont réalisé de bonnes performances.   Adil Belgaïd, président du Mouloudia de Sala Al Jadida, actuel club champion du Maroc par équipe, se dit lui aussi satisfait de ce résultat.
«Notre équipe s’est bien battue. Certes, en finale, on n’a pas pu venir à bout des Algériens, mais avant d’en arriver à ce stade, on avait écarté des adversaires de taille qu’il ne faut pas surtout pas sous-estimer», a-t-il déclaré.
L’un des moments forts de cette compétition inter-continentale fut la victoire de Amrani Redouane (-73 kg) du Mouloudia de Sala Al Jadida face à l’Algérien, Yacoubi Nourdine, champion d’Afrique.
«Personnellement, sa façon d’aborder son adversaire m’a impressionné. Il a battu le champion d’Afrique avec l’art et la manière.  Personne ne s’y attendait. En tout cas, il a un bon avenir devant lui», témoigne Touhami Chniouer.
Ces championnats arabes, rappelle-t-on se déroulent annuellement. Les compétitions s’y font par équipes (hommes) dans sept catégories de poids : 60 kg, – 66kg, -73 kg, – 81 kg, -90 kg, -100 kg et +100 kg.
A l’actuelle édition, l’Algérie, la Libye, l’Egypte, l’Arabie saoudite, le Koweït, le Qatar, les Émirats arabes unis, la Syrie, l’Irak et la Jordanie ont participé.
Contrairement à ceux-ci, le Maroc en tant que pays hôte avait le droit de participer à ce championnats avec deux équipes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *