Bordeaux conforte sa deuxième place

«Pour la 2e place, c’est plutôt bien parti, on va essayer de s’y accrocher», s’est félicité Laurent Blanc, qui a admis que Bordeaux avait été «moins brillant dans le jeu». Les Girondins ont fait abstraction de «l’affaire Micoud» et font une bonne opération avec leurs 61 points, à six points du leader. Les Bordelais ont encore été concernés par une décision d’arbitrage sujette à commentaires. Y avait-il penalty sur le contact entre Jurietti et Briand? «Moi je touche le ballon mais je sens aussi que le défenseur me touche le pied», a commenté l’attaquant rennais. «Même si je pense qu’il y a faute, cela ne sert à rien de relancer la polémique». Mais ce que les Rennais retiendront surtout de cette soirée, c’est qu’ils décrochent dans la course à l’Europe (6e place, moins une position). Nice, en revanche, se place bien en embuscade avec une 5e place et deux positions gagnées après son nul contre Lille (0-0) à domicile. Saint-Etienne s’est hissé dans la première moitié du tableau (9e place, plus deux positions) avec le carton de la soirée (4-1) face au Mans. Caen (11e) s’est rassuré en battant Valenciennes (1-0). En fin de classement, quatre équipes possèdent 35 points: Lens, Paris SG, Toulouse et Strasbourg.  Dans le bas du tableau, Metz est quasiment condamné à la L2. Mais leur but égalisateur contre Lens en fin de match préserve le suspense en fin de classement. Ce but, Runje l’a très mal digéré: «On laisse le mec tout seul dans les 18 mètres! Et on veut rester en L1! Si on continue comme ça, c’est en L2 qu’on va», a enragé le portier croate devant les caméras. Après une semaine agitée par l’affaire de la banderole injurieuse de la finale de la Coupe de la Ligue, les temps sont toujours durs dans le Nord.
Un des grands perdants, c’est Strasbourg qui s’est incliné à domicile face à Monaco (2-0). L’ASM remonte pour sa part à la 14e place (plus une position). Mais cela suffira-t-il à Ricardo pour échapper aux critiques sévères au moment du bilan de fin de saison?
Et que dire d’Elie Baup? Toulouse a concédé le nul sur son terrain contre Lorient (0-0). Et a fini à dix après l’exclusion de son capitaine Arribagé en fin de match. Les nerfs s’effritent au Téfécé. Toulouse n’a plus gagné à domicile depuis le 8 décembre. Inquiétant pour la suite. En revanche, au moment du bilan final, Francis Gillot aura sans doute le sourire à Sochaux. Le technicien continue à mener de main de maître son opération maintien. L’équipe du Doubs s’est imposée à Auxerre (1-0) et gagne une place (13e).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *