Bordeaux décomplexé, l’OM abattu

Bordeaux décomplexé, l’OM abattu

Bordeaux, auteur d’un nul méritoire 1-1 sur le terrain de la Juventus, et Marseille, vaincu 2-1 à domicile par le Milan AC, ont connu des débuts contrastés face à leurs adversaires italiens dans leurs groupes en Ligue des champions. Les Bordelais ont joué sans complexe à Turin, bousculant crânement une Juve peu inspirée en l’absence de son meneur de jeu brésilien Diego. Jaroslav Plasil leur a permis d’arracher l’égalisation à un quart d’heure de la fin alors que Vincenzo Iaquinta avait ouvert le score en exploitant un espace laissé à son premier poteau par Ulrich Ramé, entré en jeu à la place de Cédric Carrasso blessé. Le Bayern Munich a pris les commandes du groupe A avec un succès 3-0 long à se dessiner sur le terrain du Maccabi Haïfa, prochain adversaire de Bordeaux à Chaban-Delmas. Comme tant d’autres clubs avant lui, l’Olympique de Marseille a pour sa part été victime de Filippo Inzaghi, auteur d’un doublé. L’attaquant italien a beau avoir 36 ans, il joue encore comme quand il en avait 20. Il n’a touché que quelques ballons mais il a marqué deux buts, un dans chaque mi-temps. Les Marseillais ont cru se relancer en début de seconde période grâce à une tête rageuse de Gabriel Heinze leur permettant de revenir à hauteur des Milanais, avant qu’Inzaghi ne douche leurs espoirs à l’approche du dernier quart d’heure. La tâche de l’OM semble d’ores et déjà compliquée dans le groupe C. Outre le Milan AC, Marseille va devoir se mesurer lors de la prochaine journée au Real Madrid, qui n’a pas fait de détails sur le terrain du FC Zurich balayé 5-2. Symbole du recrutement onéreux et spectaculaire effectué cet été par les Madrilènes, Cristiano Ronaldo a converti deux coups-francs pour permettre au Real de réussir son entrée en matière dans cette Ligue des Champions. Zurich a cru à l’exploit l’espace de deux buts en une minute en seconde période, pour revenir à 3-2, mais la puissance offensive du Real Madrid lui a permis de reprendre le large en fin de match. L’autre club de Madrid, l’Atletico, a en revanche subi une petite humiliation en étant tenu en échec 0-0 à domicile par l’Apoel Nicosie. Dans l’autre match de ce groupe D, un but de Nicolas Anelka a suffi à Chelsea pour vaincre Porto 1-0. Manchester United, champion d’Angleterre, a aussi dû se contenter d’un petit but tardif du vétéran Paul Scholes pour s’imposer à Besiktas. Dans ce même groupe B, Wolfsburg, le champion d’Allemagne, a pris un bien meilleur départ grâce à son attaquant brésilien Grafite, auteur d’un triplé lors du succès 3-1 à domicile contre le CSKA Moscou.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *