Bordeaux et Paris s’enrhument, Lyon assure

Bordeaux et Paris s’enrhument, Lyon assure

C’est encore un exploit personnel de Benzema qui a permis aux Lyonnais de débloquer la situation et de rester les maîtres du championnat. L’attaquant français a montré en première période le chemin du succès, avant que Juninho ne double la mise. Avec quatre points d’avance sur l’OM, Lyon peut désormais préparer dans la sérénité la réception du Steaua Bucarest, mercredi en Ligue des champions.
Les Marseillais ont eux réussi à opérer un redressement spectaculaire, moins d’une semaine après le cuisant revers subi au Vélodrome lors du +clasico+ (4-2). Outre le retour de leur équipe dans le sillage de l’OL, les supporteurs de l’OM ont aussi assisté à la rédemption de Ben Arfa, auteur d’un but sur penalty. L’international français, qui avait refusé d’entrer en cours de jeu contre Paris, a bien été accueilli par quelques sifflets avant le coup d’envoi mais a fini par mettre le public dans sa poche en réussissant un match de très haut niveau. Un but et deux passes décisives pour Cheyrou et Taiwo: l’entraîneur Eric Gerets, a retrouvé le vrai Ben Arfa, sans qui le jeu olympien ne peut que tourner à l’ordinaire. Mais l’OM n’aurait pas reconquis la deuxième place sans les faillites bordelaise et toulousaine. Les Girondins restaient sur sept rencontres sans défaite mais, n’ont rien pu faire contre la défense regroupée des Nancéiens. Juste avant de partir à Cluj pour un rendez-vous crucial pour l’avenir de son équipe en Ligue des champions, mardi, Laurent Blanc ne pouvait que ressentir de la «frustration» avec un résultat qui relance du même coup un concurrent sérieux pour le titre et les places européennes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *