Bordeaux s’offre une coupe pour l’Europe

Un ton au-dessus de son adversaire du soir, Bordeaux a remporté sans trembler la première coupe de la ligue française de football de son histoire face à Lorient (3-0), samedi au stade de France, s’offrant du même coup une place en coupe de l’UEFA pour la prochaine saison.
Déçus par un championnat où ils n’ont jamais réussi à se mêler à la course au titre, les Girondins, qui avaient été défaits deux fois en finale de coupe de la ligue, aux penaltys en 1997 et 1998, achèvent donc leur saison en s’offrant un beau lot de consolation.
Pour Lorient en revanche, qui lutte désespérement pour ne pas descendre en D2, la fin de saison s’annonce encore plus pénible, même si le club breton a encore l’occasion de se rattraper, le 11 mai, en finale de la coupe de France face à Bastia. Face à des Lorientais valeureux mais bien trop brouillons dans la finition, Bordeaux a construit son succès en première période.
Ainsi, la toute première occasion fût la bonne, lorsqu’à la suite d’un bon travail de Camel Meriem puis de David Jemmali sur le côté droit, l’inévitable Pauleta d’un tir au ras du sol trompait le gardien Lorientais (5e, 1-0).
Puis Meriem apposait définitivement sa griffe sur le match en trompant en deux temps le gardien des Merlus (42e, 2-0). À l’image de Jean-Claude Darcheville, complètement inefficace à la pointe de l’attaque Lorientaise, les Merlus buvaient définitivement la tasse un quart d’heure après la reprise, lorsque Pauleta, bien servi par un centre de Dugarry, marquait son but de la soirée d’une superbe reprise de volée à l’horizontale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *