Botola Maroc Telecom D1: Une journée favorable au Raja ?

Botola Maroc Telecom D1: Une journée favorable au Raja ?

Quand on commet autant d’erreurs défensives, c’est impossible de gagner, estime un fervent supporter marrakchi. Les Chago, Nejm Eddine réussiront-ils à tirer leur épingle du jeu face à leurs hôtes du jour, les Phosphatiers ?

L’avant-dernière journée de la phase aller de la Botola Maroc Telecom D1 nous propose un plateau alléchant. Pas le moindre doute, le duel au sommet qu’abritera le Grand stade de Marrakech domine tous les débats.

Il opposera le RCA à l’ASFAR, un clasico qui promet beaucoup. On doit s’attendre à un match plaisant où les vingt deux acteurs déploieront leurs talents.

Sauf que cette fois, le contingent militaire est loin d’être un foudre de guerre. Ceci est dû au blocage au niveau mental des partenaires du capitaine Chakir. Ils ont failli revivre le même scénario face aux Jdidis lors de la réception des Tadlaouis la semaine écoulée avec la déconvenue en moins. A ce rythme, les Oumasi, Anas Azim et consorts seront à rude épreuve à Marrakech face aux Rajaouis, Tout baigne pour ces derniers. En allant battre le CRA (1-2), les hommes de Fakhir avaient en effet réalisé la bonne opération du jour et prouvé que le dispositif tournait à plein régime malgré les soucis pécuniaires de l’équipe. Ils tiennent à récidiver en signant une prestation d’une grande intensité. Dans ce sens, la confrontation entre le RCA et l’ASFAR sera très attendue.

Dans la capitale administrative, se déroulera un autre duel qui ne manquera pas de piment non plus où le FUS aura à en découdre avec le Wydad. Après deux victoires prometteuses aux dépens du KACM et du KAC, le onze rbati a essuyé un revers face à l’OCK (1-0). Dominés tactiquement, les protégés de Walid Regragui ont certes connu quelques moments forts, mais n’ont pas su en profiter. Ils l’ont regretté par la suite lorsque Dourifi, entré en jeu, a eu un vrai impact inscrivant le but victorieux privant ainsi les Fussistes d’un nul précieux. Vu sous cet angle, ils ne doivent pas s’attendre à un traitement de faveur de la part du dauphin. A dire vrai, ce dernier n’a pris que des petits points ces derniers temps, un total famélique pour un prétendant au titre. Il est bien difficile de dire à l’avance qui aura le dernier mot, tant ce face-à-face s’annonce fort indécis.

Pour sa part, la RSB risque de connaître des «Soussis» en rendant visite au Hassania, adversaire du jour. Les deux équipes se tiennent dans un mouchoir de poche. Un seul point les sépare au classement. C’est dire que la partie sera âprement disputée avec un léger avantage pour les locaux. Lors de la précédente journée, les hommes de Abdelhadi Sektioui sont allés s’imposer à Saniet Rmel (0-1) but inscrit par Jalal Daoudi, tandis que ceux de Rachid Taoussi ont été tenus en échec (0-0) par les Tangérois réduits à dix. Pour éviter de rentrer bredouilles au bercail, Taoussi et les siens ont intérêt à négocier ce virage semé d’embûches. De son côté, la lanterne rouge est appelée à évoluer pour la seconde fois loin de son fief. Après El Jadida, c’est au tour de Khénifra de l’accueillir. Au stade Al Abdi, les riverains de Sebou ont tenu la dragée haute aux Doukkalis, chefs de file de notre championnat, en les obligeant au partage des points dans leur jardin. Comme quoi, une équipe de bas du tableau est toujours dangereuse. C’est avec la même ardeur et le même enthousiasme que les protégés de Youssef Lamrini s’apprêtent à entamer la rencontre en foulant la pelouse du stade Municipal de Khénifra. Les poulains de Samir Yaich tiennent à continuer sur leur lancée.
Leur bilan s’avère globalement satisfaisant, la sévère correction infligée au KACM en est le parfait exemple. Et si les visiteurs inversaient la tendance ?

Plus les jours passent et plus la situation de l’équipe marrakchie semble intenable. De défaite en défaite, la déception n’a été que plus grande. Le coup de massue reçu par le CAK résonne encore dans le crâne des hommes de Sahabi. Il fallait s’y attendre, quand on commet autant d’erreurs défensives, c’est impossible de gagner, estime un fervent supporter marrakchi. Les Chago, Nejm Eddine réussiront-ils à tirer leur épingle du jeu face à leurs hôtes du jour, les Phosphatiers ? La tâche s’annonce très délicate, sachant que ces derniers sont sur la bonne voie. Et si les Kawkabis se réveillaient contre les Khouribguis ?

Même son de cloche pour le CKT et l’IRT qui seront opposés respectivement au leader et au CRA. Les Jdidis s’offriront-ils la peau des locaux afin de faire d’une pierre deux coups : creuser l’écart avec leurs poursuivants immédiats et être sacrés champion d‘automne? Seulement  les Tadlaouis ne l’entendent pas de cette oreille. Ils pensent être en mesure de déjouer tout piège tendu par l’entraîneur Talib.

Quant au CRA, mal en point(s), il essayera d’effacer sa mésaventure face au RCA. Gare tout de même aux poulains de Benchikha qui doivent impérativement signer un bon résultat pour ne pas se laisser distancer. D’autant pus que les deux récentes prestations n’ont pas été à la hauteur de leurs espérances.

Cette journée s’achève sur un duel passionnant au stade El Massira. Il met aux prises l’OCS au MAT. Contre toute attente, le club de la colombe blanche a enchaîné deux déconvenues à domicile (CRA, HUSA). D’habitude, il est intraitable à Saniet Rmel. Les Rojiblancos ont la ferme intention de récupérer les points perdus. Mais la tâche s’annonce ardue. Ils auront en face un club en pleine ascension qui a réussi à accrocher le WAC, lors de la précédente journée. L’arrivée du coach Benhachem a motivé les joueurs, le début de saison est déjà oublié et l’objectif est  de poursuivre l’embellie. Les Tétouanais pourront en faire les frais.

Par : Bouchaïb Kazdar

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *