Botola Maroc Telecom : De nouveaux entraîneurs passent à la trappe

Botola Maroc Telecom : De nouveaux entraîneurs passent à la trappe

Hubert Velud n’aura  passé que quatre mois à la tête du Difaa, qui sombre au milieu de tableau, alors que de grands espoirs étaient fondés sur celui qui a conduit au succès les plus grands clubs africains.

La 17ème journée de la Botola Maroc Telecom a entraîné dans son sillage de nombreux événements. L’ouverture de bal a été confiée à la Renaissance de Berkane et au Moghreb de Tétouan vendredi au stade Municipal de Berkane. Une rencontre qui s’est soldée sans grande surprise sur le score de 2 buts à 0 en faveur des locaux. La prestation des visiteurs était en deçà des espérances et ce depuis plusieurs journées.

Pour stopper l’hemorragie des points, la direction du club a indiqué que le bureau dirigeant est parvenu à un accord avec son technicien Abdelouahed Ben Hssain permettant la résiliation du contrat professionnel qui lie les deux parties.

Cette séparation intervient suite à une série de résultats négatifs du club durant les dernières journées, et qui l’ont précipité vers le bas du classement de la Botola.

L’équipe tétouanaise a en effet dégringolé à la 13e place avec 18 points tirés de quatre victoire, six matches nuls et sept échecs. Le Difaâ d’El Jadida, lui a emboîté le pas. Le match l’ayant opposé à l’Olympique de Khouribga a précipité l’éviction de son entraîneur Hubert Velud. Cette ultime défaite sur la terre khouribguie (2-1) était l’échec de trop. Afin de remettre l’équipe sur la bonne voie, la direction du club doukkali n’a pas tardé à dévoiler le nom du successeur du technicien français. Et c’est l’ancienne gloire du football national Baddou Zaki qui a été désigné nouvel entraîneur du DHJ.

Hubert Velud n’aura donc passé que quatre mois à la tête du Difaa, qui sombre au milieu de tableau, alors que de grands espoirs étaient fondés sur celui qui a conduit au succès les plus grands clubs africains.

Il a échoué à maintenir la dynamique positive laissée par son prédécesseur Abderrahim Talib, qui a permis aux Doukkalis de vivre, en l’espace de trois ans et demi, l’une des fastes périodes de leur histoire, notamment une Coupe du Trône et deux participations à la Ligue des Champions. Par ailleurs, on notera le sursaut d’orgueil du Kawkab de Marrakech. Après une série de défaites et de matchs nuls, il est enfin parvenu à retrouver la victoire contre le Rapide Club Oued Zem au Grand stade de la cité ocre sur le score de 2 buts à 0. Les deux réalisations des Marrakchis ont été l’œuvre du Malien Amadou Samake, auteur d’un doublé (15è, pén et 55è). Un succès qui vaut son pesant d’or lorsque l’on sait que ce résultat positif a été suffisant pour permettre au club de quitter la lanterne rouge grâce notamment à un concours de circonstances.

La dernière position est aujourd’hui occupée par le Chabab Rif Al Hoceima qui a été sévèrement battu par l’AS FAR par 3 buts à 0.

Les trois réalisations des Militaires ont été inscrites par Abobakr Toungara (47è), Mohamed Chibi (52è) et Abdelghani Mouaoui (58è).

Grâce à cette victoire, l’AS FAR rejoint son voisin du FUS à la 8è place avec 21 points. Tandis que le CRA s’enfonce à nouveau.

Enfin, et dans une rencontre ouverte et dynamique, l’Ittihad de Tanger poursuit son ascension en s’imposant à domicile face au Mouloudia d’Oujda (3-2). El Mehdi Naghmi a ouvert le score pour l’IRT après seulement cinq minutes du jeu, avant qu’Abdel Moula Berrabeh n’égalise pour le MCO, trois minutes plus tard. Nzambe Guevane (45è+3) a permis aux locaux de rentrer aux vestiaires avec ce but d’avance. Après trois minutes du début de la deuxième mi-temps, Taoufik Ijrouten va remettre les pendules à l’heure. Un nul qui sera maintenu jusqu’au but victorieux de l’IRT, signé Ayoub El Khaliqi (86è).

Cette victoire, la quatrième de rang, permet à l’IRT (26 pts) de s’emparer de la deuxième place au classement, aux côtés du Hassania d’Agadir, tandis que le MCO est 14è avec 18 points.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *