Botola Maroc Telecom : Le CRA au bord du précipice, le Raja retrouve la C1

Botola Maroc Telecom : Le CRA au bord du précipice,  le Raja retrouve la C1

Le Kawkab de Marrakech qui végète en bas du tableau a réussi une belle opération en s’imposant à domicile devant l’Ittihad de Tanger (3-1).

On aura tout vu lors de la 27ème journée de la Botola Maroc Telecom. Des buts, de la grinta mais aussi des équipes qui ont eu du mal à faire un pied de nez à la guigne.

Le Chabab Rif Al Hoceima a planté un nouveau clou dans son cercueil. La rencontre l’ayant opposé au Moghreb de Tétouan a précipité sa descente en enfer puisqu’il s’est incliné sur le score de 2 buts à 1 au stade Saniat Rmel.

Les visiteurs ont ouvert le score à la demi-heure du jeu par Diez Martin Bengoa, avant d’encaisser, sept minutes plus tard, un but d’égalisation signé Youssef Bouchatta. Youness Hawassi va s’illustrer en deuxième période pour inscrire le but victorieux à la 73è minute et offrir les trois points aux siens. Bengoa a laissé filer l’occasion d’égaliser, en ratant cruellement un pénalty en toute fin de rencontre (90è+4) qui aurait pu un tant soit peu maintenir les chances de maintien.

Finalement ce résultat n’affecte en rien la position des deux adversaires. Le MAT occupe la 14è position avec 28 points, mais parvient cependant à réduire l’écart, à deux unités, avec l’AS FAR (13è). Le malheureux CRA, lui, est lanterne rouge avec 23 unités.

En revanche, le Kawkab de Marrakech qui végète lui aussi en bas du tableau, a réussi une belle opération en s’imposant à domicile devant l’Ittihad de Tanger (3-1). En s’attardant sur les résultats du club de la cité ocre, nul ne s’attendait à ce que le club marrakchi prenne le dessus sur le troisième club au classement général et avec ce score. La boule au ventre et le spectre de la relégation y est sûrement pour beaucoup.

Les locaux se sont donc imposés grâce à des réalisations signées Mohamed Boulacsout (47è), Moussa Coulibaly (87è) et Abdelghafour Mahri (90è+5). Les Tangérois avaient réduit le score par le biais d’Ahmed Chentouf (70è).

Après ce succès, le KACM se hisse à la 15è position avec 26 points, réduisant l’écart avec le MAT, premier non relégable, à deux unités.

Cette 27ème journée a permis par ailleurs au Raja de savourer amèrement le nul obtenu sur la pelouse du surprenant Rapide Club Oued Zem (3-3). Avec ce résultat et profitant de la chute de l’IRT, les Verts ont certes perdu deux points dans leur course pour rattraper le leader, mais ils ont officiellement réussi leur retour en Ligue des champions de la CAF après quatre ans d’absence.

La troisième place, elle, reste convoitée par plusieurs formations, notamment l’IRT, le Youssoufia de Berrechid, l’Olympic de Safi, le Hassania d’Agadir et le Difaâ El Hassani d’El Jadida.

Ces deux derniers ont difficilement arraché le nul face respectivement au Mouloudia d’Oujda et le CAYB sur le même score (1-1) et ce dans des matchs très disputés qui n’ont délivré leur secret qu’en fin de match.

Enfin, le derby de la capitale a redonné le sourire au FUS au détriment de l’AS FAR. Celle-ci ne coule plus des jours heureux et se trouve condamnée à doubler d’efforts. Durant les 7 dernières journées, trois points seulement ont été collectés sur 21 possibles. L’ultime défaite contre le FUS sur le plus petit des scores expose sérieusement le coach à de nombreuses critiques. La situation actuelle du club n’augure rien de bon.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *