Botola Maroc Telecom: Le derby du nord sans vainqueur ni vaincu

Botola Maroc Telecom: Le derby du nord sans vainqueur ni vaincu

Le derby du nord qui a opposé samedi l’Ittihad de Tanger au Moghreb de Tétouan, pour le compte de la 3ème journée de la Botola Maroc Telecom, a tenu toutes ses promesses.

Il a également été dominé par la volonté des deux équipes de montrer qui est le plus fort. Devant un public enthousiaste au grand stade de la ville du détroit, les deux formations ont cherché à se racheter de leur dernière défaite pour améliorer leur situation et occuper une bonne place dans le classement général dès le début de la Botola. Quand les ambitions sont identiques, cela accouche le plus souvent d’un duel équilibré. Ainsi, les deux équipes se sont neutralisées sur le score de 2 buts partout.

Les Tangérois ont frappé fort lors de la premières mi-temps, en inscrivant deux buts par le biais de Rafiq Abdessamad, sur penalty à la 27è minute de jeu, et Abdelfettah Boukhris (41è), mais les Tétouanais sont revenus à la charge à la reprise, pour rétablir la parité grâce à Noussir Mamouni (57è) et Zaid Kerouch (63è).

Avec ce résultat, l’Ittihad de Tanger porte son actif à 4 points et se hisse à la 3è place, alors que le Moghreb de Tétouan récolte son premier point de la saison, mais reste lanterne rouge.
Dans un autre match, non moins disputé, le Moghreb de Fès est parvenu à ramener un nul de la pelouse du Kawkab Marrakech. Les locaux peuvent bien s’en mordre les doigts, eux qui ont raté deux occasions pour marquer sur deux penalty ratés par Salaheddine Akkal (16) et Mohamed Fqih (67) qui ont buté sur un Aziz Kinani, le gardien de but du MAS, très inspiré. Dans le match inaugural de cette journée, disputé vendredi, l’Olympique Khouribga s’est difficilement imposé (0-1) face à l’Olympic de Safi, qui recevait au Grand Stade de Marrakech.

L’unique but de la rencontre a été inscrit par le Malien Mamadou Sidibe (88è). Malgré la défaite, Aziz El Amri, nouvel entraîneur des Safiots, s’est dit optimiste pour l’avenir de son équipe, arguant que les grands changements qu’a subis le club doivent naturellement prendre un certain temps pour que la mayonnaise prenne. Un peu plus loin à Rabat, le FUS est passé à deux doigts d’une première défaite au niveau de la Botola. Face au Chabab Rif Hoceima. Les hommes de Walid Regragui ont peiné devant une formation du Rif bien homogène.

Les visiteurs ont été les premiers à ouvrir les hostilités par le biais du Sénégalais Mahamadou Traoré, à la 4è minute de jeu. Les locaux ont alors cravaché dur pour revenir au score et n’y sont parvenus qu’au temps additionnel, grâce à Youssef Sekour.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *