Botola Maroc Telecom : Le «Ouf» de soulagement du MAT et de l’IRT

Botola Maroc Telecom : Le «Ouf» de soulagement du MAT et de l’IRT

Bien que le MAT soit toujours lanterne rouge, il vient de signer sa première victoire après une interminable série de défaites qui lui a valu la palme de l’échec le plus improbable du championnat.

A l’approche de la fin du premier tiers de la Botola Maroc Telecom de première division, toutes les équipes font le point sur le parcours effectué depuis le début de la compétition. Si certaines formations se sentent à l’abri des critiques eu égard à leurs bonnes prestations, d’autres ont été constamment sur la sellette. Ces dernières ont été obligées de secouer le cocotier pour mettre fin à la grogne des supporters.

Le Moghreb de Tétouan en est l’illustre exemple. Bien qu’il soit toujours lanterne rouge, il vient de signer sa première victoire après une interminable série de défaites qui lui a valu la palme de l’échec le plus improbable du championnat.

Mais la direction du club a apporté du sang neuf en s’attachant les services de l’entraîneur Youssef Fertout. Ceci a rapidement apporté ses fruits. En déplacement à Berkane, le MAT s’est imposé samedi par 2 buts à 1 au stade d’Honneur d’Oujda devant la Renaissance de Berkane.

Le Togolais Fo-Doh Laba Kodjo (13è) a ouvert le score pour la RSB, avant que Zeyd Krouch n’égalise dix minutes plus tard. Hamza El Housini a donné la victoire au MAT, en signant le but aux derniers instants de la rencontre (90è+3). Ainsi, le nouvel entraîneur qui a signé pour une saison renouvelable a réussi ses débuts, en offrant le premier sourire aux représentants de la Colombe blanche.

Du côté de l’Ittihad de Tanger, la joie était également au rendez-vous. Le goût de la victoire a tourné le dos aux Tangérois depuis la première journée de la Botola. A l’instar du MAT, l’IRT a jugé qu’il était temps de se séparer de Badou Zaki qui n’est pas parvenu à récolter des résultats probants. La semaine dernière, le choix des responsables  s’est porté sur l’ex-joueur du club, Driss Lemrabet, pour diriger les joueurs jusqu’à la fin de la saison. Là encore, le changement fut immédiat. A domicile, l’IRT est venu à bout du Chabab Atlas Khénifra grâce à l’unique réalisation de Mehdi Neghmi en traduisant un pénalty à la 31ème minute du jeu.

Pour les deux entraîneurs précités, il s’agit de leur premier match et première victoire. Cela est de bon augure pour la suite de la compétition.

Par ailleurs, le Hassania d’Agadir ne s’est pas fait prier. Dans son jardin, il a pris le dessus sur son dauphin, l’Olympic de Safi, dans l’affiche de cette 9ème journée. Il a fallu attendre la 72ème minute pour que les Gadiris poussent le grand ouf de soulagement grâce à Jalal Daoudi.

Après cette rencontre le Hassania (16 points) s’installe tranquillement en tête du championnat, à trois unités de son adversaire du jour.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *