Botola Maroc Telecom: Le Raja et l’IRT sur leur lancée

Botola Maroc Telecom: Le Raja et l’IRT sur leur lancée

Cette nouvelle défaite, la quatrième en autant de matchs toutes compétitions confondues, a refroidi les ambitions d’un club qui aspirait à montrer le meilleur avec l’arrivée du nouvel entraîneur Fawzi Jamal.

Le Raja Casablanca confirme son leadership en cette deuxième journée de la Botola Maroc Telecom. En tête du classement avec 6 points, la locomotive des Verts semblent retrouver les rails avec le «Général» M’hamed Fakhir. Dimanche, en déplacement à Tadla, le Raja a fait le nécessaire et a empoché les trois précieux points de la rencontre. Face au nouveau promu le Chabab Kasbat Tadla, la tâche a été aisée en première période durant laquelle les visiteurs ont pu marquer les deux et uniques buts de la rencontre. Au retour des vestiaires, le CKT a montré un nouveau visage plus offensif et aurait pu marquer si les joueurs saisissaient comme il le fallait les occasions qu’ils se sont procurées.

Plus loin à Berkane, la Renaissance locale a largement dominé son sujet du jour. Le Kawkab Marrakech ne pouvait rien devant un club qui respirait une bonne santé et un moral au beau fixe. L’arrivée de Rachid Taoussi y était-elle pour quelque chose? En tous les cas, les Berkanais ont développé un jeu plaisant, réaliste et offensif. Cette méthode leur a permis de scorer à trois reprises et d’occuper la 5ème position avec 3 points et un match en retard.

Loin de leurs bases, les Tangérois se sont également imposés contre le KAC Kénitra. Cette nouvelle défaite, la quatrième en autant de matchs toutes compétitions confondues, a refroidi les ambitions d’un club qui aspirait à montrer le meilleur avec l’arrivée du nouvel entraîneur Fawzi Jamal. Ce dernier, ne supportant pas «de travailler dans des conditions rudimentaires», a vite rendu le tablier. Une inconfortable entame de saison pour les Chevaliers de Sebou.

Sur le même score, mais cette fois à domicile, l’AS-FAR s’est logiquement imposé face à l’Olympique Safi. Les deux réalisations signées Mehdi Berrahma et Aberrahim Chakir respectivement à la 43ème et 48ème minute de jeu ont été suffisantes pour décourager les Safiots lesquels n’ont pas montré le même visage que celui dévoilé lors de leur premier match.

Décevante l’était aussi la prestation des Gadiris qui ont capitulé face aux Doukkalis. Samedi au stade El Abdi, le DHJ a secoué les filets à trois reprises. Une victoire qui le catapulte dans le classement pour occuper la sixième place avec 3 unités.

Enfin, le Moghreb Tétouan a échappé de justesse à un nul qui n’arrangeait en rien ses affaires. Sur sa pelouse et contre l’Olympique Khouribga, le MAT a dû attendre la dernière poignée de secondes pour marquer l’unique but salvateur. Un but qui vaut son pesant en or puisque le club partage avec les Militaires la 3ème place avec 4 points.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *