Botola Maroc Telecom : Le Youssoufia de Berchid nouveau dauphin

Botola Maroc Telecom : Le Youssoufia de Berchid nouveau dauphin

La 9ème journée de la Botola Maroc Telecom s’est achevée en douceur. Elle a été marquée par la prudence. Quatre buts seulement ont été enregistrés dans les cinq matchs disputés du vendredi à dimanche.

L’ouverture du bal, confiée à l’Ittihad de Tanger et à l’Olympique de Khouribga, s’est achevée au Grand stade de la Cité du détroit sur un nul blanc. Le public s’attendait à un match beaucoup plus intense. Les joueurs étaient d’un autre avis et ont opté pour la prudence.

Après ce nul, les champions en titre tangérois sont à une unité de leurs adversaires du soir qui totalisent 9 points.

L’autre rencontre mettant aux prises le Kawkab de Marrakech à l’AS FAR a aussi connu le même sort.

Le Kawkab de Marrakech (KACM) a concédé un nul blanc à domicile face à l’AS FAR, samedi en match de la 9è journée de Botola Maroc Telecom D1 de football, disputé au Grand stade de la cité ocre. Le KACM a drastiquement baissé de régime et perd de précieux points. L’espoir de stopper l’hémorragie tarde à se concrétiser. Face aux Militaires, les représentants de la cité ocre ont eu du mal à déverrouiller la défense adverse. Quelques rares occasions de part et d’autre ont permis un tant soit peu de dynamiser cette rencontre monotone dans l’ensemble.

Le KACM laisse ainsi passer l’opportunité de recoller au wagon de tête pour se contenter d’une sixième place avec 11 points ex aequo avec le Difaâ d’El Jadida. Celui-ci était à un cheveu d’une importante victoire qui allait le propulser dans le classement général.

En déplacement à Oued Zem, les Doukkalis ont bien préparé leur voyage. D’ailleurs, ils ont été les premiers à ouvrir le score dès la 31ème minute du jeu par l’intérmédiaire de Saimon Msuva. Et alors qu’il ne restait plus qu’une poignée de minutes à jouer, le RCOZ va parvenir à égaliser la mise à la 2è minute du temps additionnel de la rencontre, grâce à Imad Errahouli. Le coup de théâtre allait se produire quatre minutes plus tard, mais les locaux n’ont pas pu réaliser le break. Saer Sene n’a pas cadré son pénalty.

Dans les autres rencontres, le Mouloudia d’Oujda et le CAYB se sont imposés respectivement face au Moghreb de Tétouan et la Renaissance de Berkane sur le score de 1 but à 0. Le club de l’Oriental fait un bond de géant en quittant le bas du tableau pour s’installer à la 8ème place tandis que le CAYB, qui continue à surprendre, devient le nouveau dauphin.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *