Botola Maroc Telecom : Les cartes redestribuées

Botola Maroc Telecom : Les cartes redestribuées

Quelle ne fut pas notre surprise de constater combien la Botola Maroc Telecom est devenue de plus en plus mystérieuse. Pour le compte de la 6ème journée, on a vu certaines équipes au profil d’outsider damer le pion aux favoris. L’illustre exemple fut enregistré à Safi où l’Olympic local n’a fait du Raja Casablanca qu’une bouchée.

Kamal Ait Lhaj a ouvert le score pour les Mesfiouis à la 33è minute du jeu, avant que Hamza Khabba ne double la mise à sept minutes de la fin de la rencontre. Le score aurait pu être beaucoup plus lourd si l’OCS avait saisi avec réalisme les multiples occasions qui lui ont été offertes.

Après cette défaite, la première de cette saison, le Raja de Casablanca et le Hassania d’Agadir se partagent la première position avec 11 points, alors que l’Olympic de Safi est quatrième avec 9 unités. Suite à ce résultat, les Gadiris ont poussé un grand ouf de soulagement. Eux qui avaient cédé le fauteuil de leader il y a une semaine, les voilà qui le reprennent. Leur dernier match contre le Kawkab de Marrakech ne leur a donné qu’une seule petite unité après que les visiteurs les ont obligés au partage de points. Un résultat de parité qui reste tout de même mieux qu’une défaite. Même devant son public, le HUSA est apparu cette fois moins entreprenant que d’habitude. Il encaisse un premier but sur penalty dès la 25ème minute du jeu et ne remet la pendule à l’heure qu’en deuxième manche. Il s’agit de la seule rencontre qui s’est achevée sur un score nul.

Dans les autres matchs, l’émulation a battu son plein. Le face-à-face mettant aux prises l’Ittihad de Tanger à l’AS FAR était ouvert à tous les pronostics. Ouverts, les débats ont accouché d’un jeu plaisant et offensif. Mais les Militaires ont fini par dicter leur loi loin de leurs bases. Le penalty arrêté par leur portier leur a donné de la confiance. A l’heure du jeu, ils en obtiennent également un. A la différence de Mehdi Neghmi qui a raté le penalty, Mehdi Berrahma le transforme avec brio. Score final, un but à zéro pour les hommes de Aziz El Amri. Après cette victoire l’AS FAR et son adversaire du jour se partagent le même nombre de points (7). L’IRT quitte ainsi le podium. Sa place n’est pas restée vacante. Le Difaâ d’El Jadida l’a reprise suite à sa victoire méritée face au Moghreb Tétouan. Ce dernier, auteur d’un début de saison catastrophique, fut un adversaire à la portée. Il a encaissé trois buts sans éprouver sur le terrain de réelles intentions de revenir au score. Les trois réalisations des Doukkalis ont été l’œuvre de Adnane El Ouardy (8è) et Bilal Megri, auteur d’un doublé (46è et 80è). Cette victoire permet aux hommes d’Abderrahim Taleb d’accaparer la troisième place avec 10 points. En revanche, le MAT coule davantage en bas du classement, en occupant l’avant-dernière place avec un seul point.

Plus loin à Khenifra, l’Olympique de Khouribga est parvenu enfin à chasser le signe indien et réaliser sa première victoire de la saison. L’unique but du club visiteur a été inscrit par Zouhair El Moutaraji à la 25e minute de jeu. Au classement général, l’OCK rejoint son adversaire du jour à la 10ème place et totalise 6 points.

Par ailleurs, le retour du FUS s’est fait de la meilleure manière puisqu’il s’est défait sans trop de peine du Racing de Casablanca sur le score de 2 buts sans riposte. Les deux réalisations du club de la capitale ont été inscrites par Saad Ait Lkhorssa (39e) et Mohamed Badamoussi (74e).

A l’issue de cette victoire, les hommes de Walid Regragui comptent six points avec 4 matchs en moins et se positionnent à la 9e place. En revanche, le Racing Club de Casablanca, toujours en quête de sa première victoire de la saison, reste 14e avec 3 points seulement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *