Botola Maroc Telecom : Rachid Taoussi frappe d’entrée

Botola Maroc Telecom : Rachid Taoussi frappe d’entrée

Bien que victorieux, le rendement des hommes de Walid Regragui ne convainc toujours pas les supporters d’autant plus que l’unique réalisation de la rencontre a été inscrite par Saad Agouzoul contre son camp (60è).

La Botola Maroc Telecom a vite repris ses droits après l’achèvement de la phase aller à l’issue de laquelle le Wydad de Casablanca s’est vu remporter le titre honorifique de champion d’automne.

La phase retour constitue pour le leader une sorte de consolidation des acquis tandis que pour les autres équipes c’est une séance de rattrapage.

Certaines l’ont bien compris à l’instar de l’Olympique de Khouribga. Alors que le club tombait de Charybde en Scylla, le voilà qui connaît un sursaut d’orgueil lequel tombe à point nommé. Loin de ses bases et devant un solide Moghreb de Tétouan, l’OCK a pu ramener une victoire qui vaut son pesant d’or en s’imposant lors de cette 16ème journée au stade Seniat Rmel sur le score de 2 buts à 0.

Auteur d’un doublé, Khaled Hachadi (29è et 33è) a permis à l’OCK de quitter la zone rouge pour se retrouver au 13è rang avec 17 points.

Le mérite revient à Rachid Taoussi, fraîchement nommé pour diriger le club des Phosphatiers. Et pour un premier coup d’essai, on peut dire que c’est un coup de maître. La recette ? Sa longue expérience accumulée avec les différentes équipes qu’il a entraînées lui a bien rendu service.

L’autre représentant nordique, l’Ittihad de Tanger, était en revanche plus chanceux en s’imposant samedi sur la pelouse du Rapide Oued Zem par 1 but à 0. Dans un match équilibré, les deux formations ont adopté un jeu offensif. L’unique but de la rencontre enregistré dès la 12ème minute du jeu y est pour beaucoup. Il a complètement changé la donne et a poussé le RCOZ à multiplier les assauts.

Ayant la réputation d’être quasiment imbattables à domicile, les locaux ont eu du mal à gober cette défaite, eux qui espéraient grimper dans le classement général et éviter de s’approcher de la zone de danger.

Les Tangérois semblent bien se remettre de la disqualification tour à tour de la Ligue des Champions d’Afrique et de la Coupe de la Confédération. Après leur élimination, il a été bien clair que la concentration des joueurs s’est nettement améliorée au point d’enregistrer leur troisième succès de rang qui leur a permis de s’installer à la 4ème position avec le Youssoufia de Berrechid avec 23 points, à 7 longueurs du leader.

En fin de soirée, le FUS de Rabat a réussi l’essentiel en s’imposant au Complexe sportif Prince Héritier Moulay El Hassan face au Kawkab de Marrakech (1-0). Bien que victorieux, le rendement des hommes de Walid Regragui ne convainc toujours pas les supporters d’autant plus que l’unique réalisation de la rencontre a été inscrite par Saad Agouzoul contre son camp (60è). Le KACM s’enfonce, quant à lui, dans la crise puisqu’il est lanterne rouge avec 13 points seulement. L’apport de Aziz El Amri ne s’est pas encore fait ressentir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *