Botola Maroc Telecom : RCOZ, CRA et KACM jouent leur va-tout

Botola Maroc Telecom : RCOZ, CRA et KACM jouent  leur va-tout

Le RCOZ, qui dispute cette saison sa deuxième participation en Botola Pro, a subitement baissé de régime et il en paie les frais. Occupant la 14ème position avec 19 unités, il croisera le fer avec le FUS de Rabat dans un match décisif.

Alors que le Raja a plus d’une fois remporté des matchs sur le fil juste avant le coup de sifflet final, le voilà qui goûte au même supplice. Mercredi, lors d’un classico contre l’AS FAR bien disputé au Complexe Prince Moulay Abdellah à Rabat, les Verts se sont en effet inclinés sur le score de 2 buts à 1.

Bien qu’ayant été les premiers à ouvrir la marque par Mohcine Iajour à la 17ème minute du jeu, les Militaires sont parvenus à égaliser sur penalty (40é) avant de créer la surprise durant les dernières secondes du match et inscrire le but de la victoire par Mehdi Berrahma.

Il faut dire que le Raja misait gros sur ce match pour pouvoir se relever après la défaite contre la Renaissance de Berkane en Coupe de la CAF. En revanche, l’AS FAR, qui battait de l’aile il y a quelques journées, signe un retour tonitruant puisqu’elle monte aujourd’hui sur la troisième marche du podium avec 27 points.

Pour le compte de la 21ème journée, elle recevra le CAYB dans l’espoir d’enchaîner avec un cinquième succès de rang. L’adversaire du jour qui n’a pas goûté à la victoire depuis quatre journées a tout intérêt à lui tenir tête pour retrouver la bonne voie.
Dans les autres matchs, le RCOZ, qui dispute cette saison sa deuxième participation en Botola Pro, a subitement baissé de régime et il en paie les frais. Occupant la 14ème position avec 19 unités, il croisera le fer avec le FUS de Rabat dans un match décisif. A l’heure où nous mettions sous presse, la formation de Oued Zem n’a toujours pas recruté un nouvel entraîneur après le limogeage de Tariq Mustapha. Il est de ce fait le cinquième entraîneur étranger à être remercié cette saison après René Girard (Wydad), Hubert Velud (Difaâ d’El Jadida), Ahmad Al-Ajlani (Ittihad de Tanger) et Juan Carlos Garrido (Raja).

Mieux loti, le DHJ sous la houlette de Badou Zaki semble retrouver des couleurs. A domicile, il croisera le fer avec le Kawkab de Marrakech. Outre l’avantage de recevoir à domicile, les Doukkalis peuvent compter sur l’expérience du nouveau patron qui a déjà dirigé le KACM entre 2000-2001 et 2010-2011. Les visiteurs ont vitalement besoin des points de la rencontre. Lanterne rouge, leur compteur est bloqué à 17 points. Arriveront-ils à drainer de l’espoir dans les esprits de leur supporters ? On en saura davantage ce samedi.

Par ailleurs, le Chabab Rif d’Al Hoceima ne parvient toujours pas à maintenir le bon rythme. Enchaînant victoires et défaites, il se retrouve dans la zone de danger. Possédant la plus faible défense de la Botola (31 buts encaissés), ses adversaires ne rencontrent que peu de difficultés pour scorer. Dimanche, c’est face à l’IRT qu’il aura la mission de bien protéger ses bois contre Mehdi Neghmi et Abdelkebir Elouadi, véritables éperviers capables de saisir la moindre occasion et la transformer en but.

Ce match reste toutefois ouvert à tous les pronostics, car en aucun cas les Rifains ne vont s’avouer vaincus d’avance et vont guerroyer pour raviver leurs chances de maintien.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *