Botola Maroc Telecom : Une bouleversante journée

Botola Maroc Telecom : Une bouleversante journée

Après une série de défaites consécutives, le MAT (13 points) prend une boufée d’air, en s’éloignant de la position de lanterne rouge. C’est le Racing de Casablanca qui occupe la dernière place.

Vous en conviendrez, la 19ème journée de la Botola Maroc Telecom a été renversante. Regain de confiance, désillusion, déceptions, surprises…tout y était. A commencer par la victoire tant attendue du Moghreb de Tétouan, la deuxième cette saison, face au Rapide Club Oued Zem. Une victoire qui vaut son pesant d’or même si elle ne met pas encore l’équipe à l’abri de la relégation. L’unique but de la rencontre a été marqué dans les dernières poignées de secondes de la rencontre par Walid Khaldouni. Après une série de défaites consécutives, le MAT (13 points) prend une boufée d’air, en s’éloignant de la position de lanterne rouge. C’est le Racing de Casablanca qui occupe la dernière place suite à sa défaite à domicile contre l’Olympic de Safi sur le score de 2 buts à 1.

Les deux réalisations des visiteurs ont été marquées par Hamza Khabba (5è) et Mohamed Amine Sebbar (35è). Entre-temps, Falatt Chihab (6è) a réduit le score pour les Casablancais.

Cette victoire permet à l’OCS de remonter à la 5ème position à hauteur du Wydad, de l’AS FAR et de la Renaissance de Berkane (28 points). A l’exception des Militaires, ces trois équipes ont tiré le plus grand profit de cette journée.

Les Rouges, dont la rencontre initialement prévue samedi a été reportée au dimanche en raison des mauvaises conditions météorologiques, ont ramené une précieuse victoire d’El Jadida. Bien que sur le plus petit des scores, ce succès les a fait progresser davantage dans le classement général. Force est de constater que l’arrivée de Fouzi Benzerti a insufflé une vraie dynamique. Le coaching effectué face aux Doukkalis a été judicieux. L’intégration en deuxième période de Chisom Chikatara, buteur, et Amine Tighazoui a sensiblement amélioré le rendement des joueurs. A noter que le DHJ a raté un penalty par Hamid Aheddad.

La RSB, elle, a buté contre un Chabab Atlas Khenifra qui ne s’incline que difficilement.

Salman Ould El Haj a ouvert le score pour les Berkanis à la 20ème minute du jeu, avant que Lahcen Akhmiss ne double la mise trois minutes plus tard. Deux minutes après le break, Hicham Marchad a réduit le score pour les Zianis. Le score affiché au marquoir restera inchangé. Avec cette défaite, le CAK (18 points) est treizième, ex aequo avec le RCOZ. Quant à l’AS FAR, elle dégringole dans le classement. Deux revers de rang ont été suffisants pour faire chuter les hommes de Azeddine Khairi. Leur défaite inattendue face au Kawkab de Marrakech (3-2) les a éloignés du peloton de tête. En revanche, la victoire a permis aux représentants de la cité ocre de respirer à nouveau.

Les trois réalisations du KACM ont été inscrites par Abdelilah Amimi, auteur d’un doublé (19è, 88è) et Mehdi El Haki (29è). Banou Diawara (64è) et Ibrahim El Bezghoudi (80è) ont réduit le score pour les Militaires. Après ce résultat, le KACM (24è) occupe la 11ème place. Dans les autres rencontres, le Raja de Casablanca et l’Ittihad de Tanger se sont quittés sur un nul (1-1). Mehdi Naghmi a ouvert la marque pour les représentants de la cité du détroit du point de pénalty, douze minutes après le coup d’envoi de la rencontre, avant que le buteur du championnat (14 buts) Mouhssine Iajour n’égalise la mise pour les hommes de Juan Carlos Garrido à la 57ème minute du jeu. Ce résultat n’affecte en rien la position de l’IRT qui garde la tête du classement avec 37 points, alors que les Verts (35 points) s’emparent de la deuxième position, reléguant par la même le Hassania d’Agadir (34 points) à la troisième marche du podium. Ce dernier n’a pas profité du résultat de parité du leader et du dauphin. En terre khouribguie, il s’est incliné par 2 buts à 1. Les locaux ont ouvert la marque dès la première minute du jeu par le biais de Zouheir El Moutaraji, avant de doubler la mise par Adam Ennaffati (53è). Youssef El Gnaoui (69è) s’est chargé de redonner un petit espoir aux Gadiris.

Ce résultat permet à l’OCK de se hisser à la 12ème position avec 22 points. En revanche, le Hassania n’avance pas d’un iota et reste 3ème avec 34 unités.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *