Botola Maroc Telecom : Une journée à suspense

Botola Maroc Telecom : Une journée à suspense

L’AS FAR qui dégringole d’un rang, compte retrouver des couleurs face au Kawkab de Marrakech. A priori, les Militaires qui évoluent dans leur jardin, n’auront pas trop de peine à se défaire du KACM.

L’Ittihad de Tanger peut bien pousser un grand ouf de soulagement. Leader de la Botola Maroc Telecom avec 36 points, il appréhendait le partage des points et du fauteuil. Mercredi, la mise à jour de la 18ème journée programmait des matchs de haute intensité dont un particulièrement menaçant. Le Hassania d’Agadir avait la possibilité de retrouver la première place. Mais il a buté contre une Renaissance de Berkane coriace. Les deux équipes se sont quittées sur un nul (1-1). Le HUSA empoche un seul point qui reste somme toute une bonne opération lui permettant de devenir nouveau dauphin à deux unités du leader.

L’écart étant sensiblement réduit, l’IRT doit désormais défendre son avance.

Ce vendredi aura lieu une grosse empoignade l’opposant au Raja de Casablanca. Si au match aller, sous la houlette de Abdelhaq Benchikha, les Tangérois se sont contentés d’un nul (1-1), les choses pourraient être bien différentes au match retour. Avec Driss Lemrabet aux commandes, auteur d’une fulgurante ascension avec son équipe, les joueurs n’ont en ligne de mire que la victoire.

De plus, ils n’auront pas à subir la pression du public, le Raja étant condamné à disputer deux matchs à huis clos. Néanmoins, ceci ne risque pas de décourager les Verts. Ecarter l’adversaire du jour de la route qui mène à la pole position est l’objectif fixé. Le Hassania d’Agadir est mêlé indirectement à ce duel. Il espère un seul scénario: que les deux formations se quittent sur un score de parité. Il ne lui resterait dans ce cas que battre l’Olympique de Khouribga pour guider la locomotive à nouveau. Ce dernier livre des prestations instables. Il est amené à garder le même rythme ascendant s’il ne veut pas recevoir une nouvelle correction des Gadiris lesquels l’ont battu en phase aller sur le score de 3 buts à 0.

Dans les autres rencontres, le Difaâ El Jadida reçoit le Wydad de Casablanca. Les deux protagonistes reviennent d’une large victoire respectivement face au FUS Rabat (3-0) et l’AS FAR (3-1). Le moral au beau fixe, chaque écurie ambitionne de remonter davantage la pente. Quant aux équipes perdantes, elles chercheront à se consoler avec leur public pour leur faire oublier les déculottées.

Contre les Doukkalis, le FUS a enregistré sa troisième défaite d’affilée. Ses filets ont été secoués à 9 reprises. Il s’envole à Al Hoceima où le Chabab local l’y attend de pied ferme. L’enjeu est de taille. Un seul point sépare les deux clubs et cela attisera bien la rivalité.

Quant à l’AS FAR qui dégringole d’un rang, elle compte retrouver des couleurs face au Kawkab de Marrakech. A priori, les Militaires qui évoluent dans leur jardin, n’auront pas trop de peine à se défaire du KACM. Le rendement des joueurs est tel que le président Mohcine Marbouh a annoncé la tenue d’une conférence de presse afin de souligner les vrais problèmes dont souffre son équipe.

Plus loin à Berkane, la RSB se mesurera au Chabab Atlas Khenifra. Depuis la reprise, les Zayanes ont fait montre d’une nouvelle énergie. Les trois dernières rencontres en témoignent. Cette formation qui prépare correctement ses voyages risque de donner aux Berkanis le tournis. Tellement elle est capable de se battre jusqu’à la dernière minute.

Concernant les matchs du bas du tableau, ils seront à suivre de très près. En dépit du flou qui entoure la situation de la lanterne rouge, à savoir le Moghreb de Tétoan, visiblement en conflit avec Youssef Fertout, le choc qui l’oppose au RCOZ est d’une immense importance. Une autre nouvelle défaite du MAT préparerait lentement sa descente en D2.

Le RCOZ n’est non plus pas épargné des calculs. A six points du premier relégable, il lui faut se mettre davantage à l’abri.

Enfin, le RAC croisera le fer avec l’Olympic de Safi. Le nouveau promu de la première division a renforcé son effectif en recrutant l’ex-attaquant wydadi Daho pour une meilleure efficacité offensive. Il est appelé en compagnie de Adama Traore et Amine Dghoughi à mettre les bouchées doubles pour sauver le navire du Racing.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *