Botola Maroc Telecom: Une journée largement tronquée

Botola Maroc Telecom: Une journée largement tronquée

Le HUSA, qui semble avoir retrouvé de la verve, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il compte poursuivre son ascension et attacher sa locomotive au peloton de tête.

Ceux qui suivent assidûment la Botola Maroc Telecom devront prendre leur mal en patience et se contenter des trois matchs programmés pour le compte de la 20ème journée. En raison de l’engagement du Wydad et l’Olympique Khouribga en Ligue des Champions d’Afrique, et le FUS Rabat et le Kawkab Marrakech en Coupe de la Confédération, ce nouvel acte sera donc tronqué. En outre, la rencontre opposant le Moghreb Fès au Raja Casablanca sera, elle, aussi reportée au 27 du même mois. La raison de ce report n’est autre que la grève que comptent observer des étudiants stagiaires en médecine ce dimanche.

Ipso facto, trois rencontres seulement seront donc à suivre. Samedi, Chabab Al Hoceima recevra à domicile le Mouloudia Oujda. Les locaux ont manifesté dernièrement une force de frappe redoutable face aux prétendants au titre, le FUS et l’Ittihad Tanger avant de céder face au KACM lors de la drnière journée. L’entraîneur Fouad Sahabi compte redresser la barre au détriment d’un Mouloudia qui n’arrive pas à maintenir des résultats stables.

Dimanche, le Difaâ El Jadida, ragaillardi de son dernier succès face à l’Olympique Safi et de l’arrivée aux commandes de Abderrahim Talib, se mesurera avec le Hassania Agadir. Ce dernier, qui semble avoir retrouvé de la verve, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il compte poursuivre son ascension et attacher sa locomotive au peloton de tête. En revanche, les Doukkalis n’aspirent qu’à atteindre un seul objectif : éviter la relégation.

Le dernier match qui clôturera cette petite journée aura lieu à Berkane. La Renaissance locale ambitionne d’enchaîner avec une troisième victoire de rang qui la maintiendra parmi les formations du haut du tableau. A défaut, une défaite fera le bonheur du Raja, du HUSA et du Moghreb Tétouan, qui partagent avec elle 28 points au compteur. Pour réussir à passer ce cap, les hommes de Bertrand Marchand devront damer le pion à l’OCS. Bien que ce dernier paraisse à la portée si on s’en tient à ses derniers résultats, il reste capable de renverser la vapeur à tout moment.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *