Botola Maroc Telecom: Une reprise en douceur

Botola Maroc Telecom: Une reprise en douceur

Le Raja ira défier le Chabab Kasbat Tadla. Un test grandeur nature pour ce nouveau promu et une aubaine pour le leader qui possède de fortes chances de confirmer sa position de leader.

A peine commencée, la nouvelle édition de la Botola Maroc Telecom s’est vue interrompre juste après son coup d’envoi lancé le 26 août dernier. Trois semaines plus tard, la compétition reprend son cours, au grand bonheur des aficionados du ballon rond national. Les engagements de la sélection nationale suivis de la fête du sacrifice ont été à l’origine de cette interruption. N’en déplaise à certaines formations, cette «trêve» forcée qui est intervenue directement après que la majorité des clubs ont disputé leur premier match a permis tout de même de tâter le pouls et mesurer les capacités. En effet, le Raja Casablanca reste l’équipe ayant le plus profité de cet arrêt. Mieux encore, le club n’a d’occupations que le titre de la Botola, puisqu’il n’est qualifié pour aucune autre compétition, chose qui lui assure une meilleure concentration sur l’unique objectif pour cette saison, celui de décrocher le titre de champion du Maroc et qu’il n’a pas remporté depuis 3 ans.

Et ceci a été démontré d’emblée. Dès la première journée, les Verts n’ont pas fait dans le détail et s’étaient largement imposés face au KAC Kénitra sur le score de 4 buts à 0, ce qui leur permet d’occuper seuls la tête du classement. Pour le compte de la deuxième journée qui se déroule les samedi et dimanche, ils iront défier le Chabab Kasbat Tadla. Un test grandeur nature pour ce nouveau promu et une aubaine pour le leader qui possède de fortes chances de confirmer sa position de leader.

Dauphin, l’Ittihad Tanger sera également en déplacement dans la quête de ramener des points de l’extérieur. Cette fois, c’est sur la pelouse du KAC qu’il va évoluer. Les locaux ne sont pas prêts à essuyer un nouveau revers et les visiteurs tiennent à rester au sommet.

Les mêmes ambitions animent les esprits des Safiots qui totalisent eux aussi 3 points. Leur prochain match at home les opposera à l’AS-FAR. Dur de deviner l’issue de cette empoignade ouverte à tous les pronostics.

Les autres rencontres
ne sont pas moins alléchantes. Au stade El Abdi à El Jadida, le DHJ croisera le fer avec le Hassania Agadir. Les locaux sont en perte de vitesse et décoivent leur public depuis les trois dernières saisons. Ils avaient même évité la relégation de justesse. Qu’en sera-t-il pour cette saison? La continuité d’un épisode morose est de loin ce que peut attendre le public doukkali.

Idem pour le Moghreb Tétouan. Le dernier titre remporté en 2014 n’a pas donné de suite et l’équipe a perdu petit à petit de son brio. Après deux années passées à la tête de la direction technique, Sergio Lobera connaît parfaitement le championnat national. Son prochain adversaire est l’Olympique Khouribga. Là encore, l’identité du vainqueur reste floue.

Plus loin à Berkane, la Renaissance locale reçoit le Kawkab Marrakech. Un match avec un parfum de fraîcheur puisqu’il s’agit de la première rencontre du nouvel entraîneur Rachid Taoussi aux commandes de la RSB.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *