«Bouger pour la santé, c’est vivre»: Une campagne pour sensibiliser aux ravages du diabète

«Bouger pour la santé, c’est vivre»: Une campagne pour sensibiliser aux ravages du diabète

«Bouger pour la santé, c’est vivre» c’est aussi un appel à ce que la population, peu importe son âge, intègre la pratique d’une activité physique régulière dans son quotidien.

Le débat autour du sujet de la santé est devenu primordial, surtout depuis la montée en flèche de maladies tels le diabète, toutes sortes de cancers et autres maladies cardio-vasculaires. C’est pour cela que le projet «Bouger pour la santé, c’est vivre!» a été lancé dans la ville de Fès. Ce projet a comme but de sensibiliser la population marocaine aux dangers de la sédentarité, un facteur majeur lié à ces maladies.

En plus de la sensibilisation, cette campagne qui durera 4 jours en avril 2017 aura comme objectif de travailler en parallèle pour la prévention du diabète. Une maladie qui, selon les derniers chiffres présentés, toucherait plus de 2 millions de Marocains âgés de plus de 20 ans. Le plus alarmant étant que 50% des atteints ignorent être touchés par cette maladie. C’est ainsi que 24.020 décès sont enregistrés à cause du diabète et ce, sans compter les décès attribuables aux complications. Car le diabète est une maladie qui a de nombreux impacts sur la santé.

Cette campagne verra la participation de Serge Lemoine, policier à la retraite, devenu éducateur sportif, mais aussi initiateur de ce projet. Il y aura aussi la participation de Soufiane El Bakkali, jeune espoir de l’athlétisme marocain, connu dans le monde du sport, et de Rachid El Bsir, médaillé olympique sur 1.500 mètres aux JO de Barcelone en 1992 et aujourd’hui conseiller sportif et instigateur-initiateur du projet initial et y travaille depuis 2013. Se déroulant sur 4 jours, cette campagne se composera d’une conférence de presse, un colloque médical, une action de sensibilisation pour la population au sein du Fès Country Club (FCC), et la mise en place d’activités physiques diverses et une course-marche pédestre le 4ème jour. En plus de la sensibilisation au diabète, «Bouger pour la santé, c’est vivre», comme son nom l’indique, un appel à ce que la population, peu importe son âge, intègre la pratique d’une activité physique régulière dans son quotidien. Afin d’arriver à ses fin, cette campagne s’inscrit dans un cadre dynamique et citoyen de prévention en sensibilisant la population à la maladie et les ravages commis par celle-ci en luttant contre les divers impacts, tout cela en pratiquant une activité physique régulière et en s’alimentant avec réflexion.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *