Boxe – JOJ 2018 : Le pugiliste marocain Yassine Elouarz en finale

Boxe – JOJ 2018 : Le pugiliste marocain Yassine Elouarz en finale

La participation marocaine à la troisième édition des Jeux olympiques de la jeunesse qui prend fin aujourd’hui à Buenos Aires est à graver dans le marbre. Les sportifs marocains sont parvenus à réaliser de bons résultats et même à décrocher des médailles précieuses.

L’athlète marocaine Safia Salih a ouvert la voie à ses collègues en offrant au Maroc la première médaille d’argent lors de l’épreuve de taekwondo.

Salih a remporté l’argent suite à sa défaite (6-10) en finale face à la Thaïlandaise Kanthida Saengsin, dans la catégorie des moins de 55 kg.

Salih s’est qualifiée pour la phase finale de la compétition après avoir battu la Jordanienne Rama Abu-Rab en quarts de -finale (12-8), et la Brésilienne Sandy Camila Leite Macedo en demi-finale (4-1).

L’autre taekwondoïste Fatima Zahra Abou Fares a décidé, elle, de repousser ses limites. Et c’est chose faite. Avec détermination elle a réussi à décrocher la première médaille d’or de l’histoire de la participation marocaine  aux JOJ.

L’entraîneur national de taekwondo, David Seko, a relevé qu’il s’agit d’une médaille «magnifique et d’un couronnement dont rêvent tous les athlètes du monde», en soulignant que ces résultats sont le fruit des efforts et du travail de toute une équipe :
les championnes olympiques, la Fédération royale marocaine de taekwondo, les entraîneurs, les clubs, ainsi que la famille et les amis.

Dans l’épreuve du 1.500m hommes, Anas Essayi est arrivé deuxième méritant ainsi la médaille d’argent. Avec un chrono de 11 minutes 35 secondes, il offre au Maroc sa troisième médaille.

Aujourd’hui c’est au tour du boxeur Yassine Elouarz de montrer la puissance de ses uppercuts pour espérer le métal précieux et enrichir la moisson. Qualifié mardi pour la finale du tournoi de boxe dans la catégorie mi-lourd (-69kg) suite à sa victoire face à Nijat Hasanov de l’Azerbaïdjan, il affrontera le redoutable Brian Agustin Arregui. L’Argentin s’était lui qualifié pour la finale après avoir battu l’Uzbek Jakhongir Rakhmonov.

Arregui évolue dans son pays et devant son public, ce qui risque de mettre la pression sur le pugiliste marocain.

Rappelons que le Maroc a remporté deux médailles de bronze lors des éditions de Singapour en 2010 et de Nanjing (Chine) en 2014 dans les épreuves de 3.000 m et 2.000 m steeple.

Organisée sous le thème «Vivre l’avenir», l’édition de Buenos Aires a rassemblé plus de 4.000 athlètes, issus de plus de 200 pays, qui participent à 32 épreuves sportives. Vingt athlètes marocains ont pris part aux JOJ dans huit épreuves: athlétisme (5 athlètes), boxe (4), karaté (3), taekwondo (2), judo (2), natation (2), planche à voile (1) et lutte (1).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *