Boxe : Un Junior en or !

Le boxeur Mehdi Ouatine, champion du monde juniors médaillé d’or, a vu sa victoire royalement récompensée : SM le Roi Mohammed VI lui a exprimé ses chaleureuses félicitations ! «Cette victoire, devait d’ailleurs déclarer Mehdi, est dédiée est à SM le Roi, que Dieu le Glorifie, et au peuple marocain. Je ne vais pas m’arrêter là, je compte poursuivre mon chemin sachant que cette victoire a été rendue possible par le travail accompli par mes entraîneurs». Cela se passait à Agadir qui abritait jusqu’à dimanche dernier la 14e édition du Championnat du monde de boxe anglaise amateur, un événement placé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
C’est lors de la dernière journée que la boxe nationale a réalisé la plus belle moisson : chez les moins de 54 kg juniors, Mehdi Ouatine battait l’Indien Santosh Singh Soubam tandis que Driss Moussaid décrochait la médaille de bronze.
Le Maroc occupe ainsi la troisième place au classement par équipes, exaequo avec l’Ukraine : une médaille d’or et une de bronze. En deuxième position vient la Russie avec deux médailles d’or et deux en argent. L’équipe cubaine a quant à elle raflé cinq médailles d’or et une en argent, 
Autre distinction pour l’équipe du Maroc, cette déclaration du premier responsable mondial de la boxe anglaise amateur, le Pr. Anwar Chowdry : «Les jeunes pugilistes marocains ont réalisé les meilleurs résultats de l’histoire de la boxe marocaine en décrochant l’or. Cela n’est pas le fruit du hasard, mais la consécration du travail accompli par la fédération et les clubs au cours de ces dernières années. Je félicite encore une fois mes amis marocains pour le travail accompli par le comité d’organisation et ses hommes qui se sont mobilisés pour la réussite de cette fête sportive».
De son côté, le président de la Fédération royale de boxe Abdeljawad Belhaj nous a confié «être certes très fier des très bons résultats obtenus, mais décidé à tirer profit de cette stimulation pour travailler davantage et faire encore mieux».
Pour sa part, l’entraîneur national Rabeh Hanafi s’est dit très satisfait de cette réalisation. «Les résultats de cette édition sont très rassurants pour le noble art national car nous avons devant nous des jeunes combattants qui ne seront que des champions dans un proche et j’espère que grâce à la médiatisation de l’exploit de Mehdi Ouatine d’autres jeunes viendront porter des gants».
L’occasion de signaler que l’actuel bureau reste très proche des anciennes gloires de la boxe marocaine. Ces derniers sont régulièrement invités, avec les honneurs qui leur sont dus, à suivre les compétitions. Avec une mention particulière pour M’Barek Zerougui au passé glorieux qui s’est tenu aux côtés des boxeurs marocains et de leurs entraîneurs durant ce championnat pour s’occuper du matériel et de l’équipement.
En annonçant la clôture du Championnat du monde des juniors, le président de la Fédération royale de boxe, M. Belhaj a invité les boxeurs étrangers à se rendre au mois de novembre prochain à Fès, à l’occasion du trophée international «SM le Roi Mohammed VI».
Les Loumini, Kandali, Alami, Taybi et autre Wahbi n’ont donc pas droit au repos d’ici-là. Une préparation intensive les attend.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *