Boxe : Une ceinture européenne en jeu

Boxe : Une ceinture européenne en jeu

La soirée de ce samedi sera prometteuse. A la salle Pierre Bérégovoy, à Vrigne-aux-Bois aux Ardennes, Ahmed El Mousaoui a un rendez-vous avec l’histoire. Le boxeur marocain entame la dernière ligne droite de sa préparation pour le championnat d’Europe des poids welters. Il disputera la ceinture de l’Union européenne (EBU-EU/European Boxing Union – European Union.) contre Aitor Nieto, actuel champion d’Espagne. Il s’agit du combat le plus important de sa carrière après sa victoire en championnat de France.

Bien avant ce combat, plusieurs imprévus de nature externe ont jalonné la route de notre pugiliste. El Mousaoui a dû, pour l’occasion, patienter plusieurs mois avant que cette confrontation ne voie le jour.
En effet, le boxeur marocain devait affronter en septembre dernier le champion en titre Ceferino Rodriguez. Mais ce dernier a été contraint de laisser son titre vacant après avoir refusé de l’affronter à plusieurs reprises. Idem pour l’ex-champion du monde Jan Zaveck, 35ème mondial, qui s’est désisté à deux semaines du combat à cause d’une blessure à l’épaule.

La Fédération européenne a dû trouver un autre adversaire, en la personne de Aitor Nieto, à son tour co-aspirant au titre européen.
Ahmed El Mousaoui est devenu challenger officiel pour la ceinture européenne après avoir remporté le championnat de France en novembre 2013. Actuellement 101ème mondial, Ahmed El Mousaoui défendra donc ardemment ses chances samedi face au coriace espagnol.
Une victoire face à Aitor Nieto permettra à El Mousaoui de faire un sérieux bond dans le classement mondial et de disputer la ceinture européenne EBU puis un titre intercontinental en 2015.
Rappelons que le pugiliste marocain a entamé ses préparations à Marrakech en août dernier avant de rallier la Thaïlande, puis la France où il s’entraîne avec son coach Youssef Barit.

Né à Nador, Ahmed El Mousaoui a été sacré 4 fois champion de France entre 2004 et 2007 en boxe amateur, et vice-champion d’Europe en 2008. Il décide de devenir professionnel en 2009, et en 2012, le boxeur marocain quitte la France pour s’installer à Chicago, aux États-Unis, afin d’améliorer son niveau. Il revient en France pour conquérir les titres européens. En 2013 il détrône son adversaire Frank Haroche-Horta et met la main sur la ceinture française des welters. A seulement 24 ans, El Mousaoui a déjà un palmarès éloquent. Il compte actuellement 22 combats à son actif, dont 20 victoires, un nul et une seule défaite.

Son jeune âge lui permettra certainement de briguer samedi ce nouveau titre même si la tâche s’annonce difficile, ce qui augure à coup sûr d’une soirée mémorable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *