Brême caracole en tête du championnat allemand

Brême, leader du championnat d’Allemagne de football avec trois points d’avance sur le Bayern Munich, reçoit samedi le promu Cottbus, surprenant 6e, dans le cadre de la 10e journée tandis que le champion en titre affronte dimanche Schalke 04 (3e).
Après son mois d’octobre échevelé avec quatre victoires et 18 buts en championnat, Brême peut continuer sur son impressionnante lancée face à Cottbus : rien ne semble résister en effet au Werder, vainqueur 3 à 0 du Levski Sofia en Ligue des champions mardi.
Thomas Schaaf dispose, à l’exception de l’international allemand Tim Borowski, de son équipe-type emmenée par son impressionnant meneur brésilien Diego, dont l’excellent début de saison lui a valu d’être retenu en sélection pour le match amical contre la Suisse le 15 novembre.
Même si Miroslav Klose a mis fin contre Mayence (6-1) à sa longue période d’inefficacité, plus de 600 minutes, devant les buts, Cottbus n’est pas un adversaire à prendre à la légère.
Le seul représentant du football est-allemand dans l’élite, de retour cette saison en 1re division, est l’une des surprises du championnat avec notamment son attaquant roumain Vlad Munteanu, en tête du classement des buteurs avec ses cinq réalisations. Mais Brême peut espérer prendre ses distances avec le Bayern qui aura fort à faire à Gelsenkirchen dimanche: tenu en échec (0-0) par le Sporting Portugal mardi en Ligue des champions, le champion continue d’alterner le médiocre et le passable.
Felix Magath à l’inverse de son collègue Thomas Schaaf, est privé de joueurs clefs comme le Brésilien Lucio et l’attaquant allemand Lukas Podolski, tandis que le Néerlandais Mark van Bommel est incertain, sans oublier Owen Hargreaves et Valérien Ismaël gravement blessés et absents de longue date.
Le Bayern a déjà enregistré trois défaites cette saison, soit autant que durant tout l’exercice, défaites en déplacement à Bielefeld, Wolfsburg et Brême. Pour Schalke 04, le mois d’octobre a sonné le glas de bien des espoirs : encore perché à une très flatteuse 3e place, le club du bassin de la Ruhr est en proie à des dissensions internes tandis que son entraîneur Mirko Slomka semble être, après l’élimination de la Coupe d’Allemagne, sur un siège éjectable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *