Brésil-Espagne en finale

Brésil-Espagne en finale

Brésil-Espagne est l’affiche du Mondial des moins de 20 ans qui se déroule actuellement aux Emirats Arabes Unis. Cette rencontre mettra aux prises deux géants du football latin vendredi prochain à Abou Dhabi. La Séleçao s’est qualifiée pour la finale en battant l’Argentine par un but à zéro alors que les Espagnols ont le dernier mot dans leur confrontation aux Colombiens sur le même score. La Colombie et l’Argentine se retrouveront vendredi dans le match pour la troisième place. Les demi-finales étaient loin d’être une partie de plaisir pour ce quatuor. La confrontation sud-américaine, que plusieurs observateurs ont qualifiée de finale avant l’heure, a donc permis aux Brésiliens de réaliser un voeu très chers à leur coeur : celui de battre un voisin, champion du monde en titre et qui a remporté cette prestigieuse compétition à quatre reprises déjà. Si, d’un point de vue tactique, la rencontre était très équilibrée entre les deux équipes, les Brésiliens se sont montrés les plus menaçants. Mais les occasions créées par Juninho et consorts butaient sur une défense argentine très compacte. Ils ne sont arrivés à vaincre cette dernière qu’à la 66ème minute de jeu par le biais de Bobo. Détenant trois autres titres de champion du monde (1983, 1985 et 1993), les Brésiliens ont donc une occasion de rejoindre l’Argentine au rang des sélections juniors les plus titrées au monde. Mais les Espagnols ne leur faciliteront certainement pas la tâche. Dans l’autre demie-finale, un penalty inscrit à la 86ème minute de jeu par le jeune Iniesta a permis lundi à l’Espagne de s’imposer 1-0 face à la Colombie et d’empocher le deuxième billet pour la finale de ce championnat du monde des moins de 20 ans. Le résultat ne reflète en aucun le niveau de la rencontre qui devait logiquement tourner en faveur des Sud-américains. Mais malgré une domination du ballon, ces derniers se sont montrés très mous en attaque. Cette finale, 100 % latine, confirme encore une fois la domination des continents européen et sud-américain sur les compétitions footbalistiques des catégories juniors. Il n’y a décidément que très peu de place pour les autres sélections, asiatiques et africaines, sur la scène internationale. Ces dernières n’ont en effet pas pu dépasser les huitièmes de finales. Trois équipes africaines ont trébuché à ce stade de la compétition, le Burkina Faso, battu par le Canada (1-0), la Côte d’Ivoire éliminée par les Etats-Unis par deux buts à zéro et l’Egypte, battue l’Argentine, tenante du titre (2-1: but en or). Le quatrième représentant du continent africain dans ce Mondial des juniors, le Mali, a été éliminé au premier tour.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *