CAF : le Raja trébuche à domicile

CAF : le Raja trébuche à domicile

L’équipe du Raja de Casablanca, le premier club marocain qui a inauguré les compétitions des huitièmes de finale aller de la CAF a raté sa sortie en se contentant vendredi à Rabat d’un nul blanc (0-0) face à son homologue de l’Espérance Sportive de Tunis. Privé de certains joueurs clé tels Zakaria Zerouali (suspendu pour cumul de deux avertissements), Soufiane Alloudi (suspendu deux matches par la CAF), et Abdellatif Jrindou et Hamid Nater, qui n’ont pas été inscrits dans la liste de la CAF, le groupe aligné par le coach casablancais, l’Argentin Oscar Fullone, s’est montré incapable et à bout de souffle pour inquiéter les protégés de Khaled Ben Yahia, venus à Rabat avec le ferme désir de réaliser un résultat positif en attendant le retour dans quinze jours. L’absence de Alloudi en attaque et Jrindou en défense, a été ressentie tout au long de la rencontre. Les joueurs alignés manquaient de meneur de jeu et aucune action menaçante n’a été enregistré dans une rencontre qui a sombré dans la monotonie. Avec leur sortie terne à ce stade de la compétition continentale, les "Verts" n’ont pas réussi à redresser la barre et combler les lacunes de la saison dernière pour repartir sur de nouvelles bases. Le résultat enregistré à Rabat risque fort de compromettre les chances du Raja pour la poursuite de l’aventure africaine, surtout qu’au match retour, l’Espérance de Tunis, auréolée par ce résultat, entendra trancher les débats en sa faveur à moins d’un sursaut d’orgueil du club marocain. Pour entamer la phase finale de cette coupe de la CAF qui démarrera le mois prochain avec deux groupes de quatre équipes, le club tunisien, l’un des aguerris aux joutes africaines, ne laissera pas filer cette occasion. En attendant l’entrée en lice des autres représentants du football marocain, l’Olympique de Khouribga et les Forces Armées Royales, appelées à défendre leur titre, la rencontre Raja de Casablanca et Espérance de Tunis est à oublier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *