CAF : les FAR confortent leurs chances

CAF : les FAR confortent leurs chances

La formation marocaine des FAR a conforté ses chances de défendre son titre en coupe de la Confédération africaine de football (CAF), après une nette victoire (2-0) sur l’InterClube d’Angola, samedi à Rabat, en match comptant pour la troisième journée des demi-finales (groupe A). Lors de ce rendez-vous, les militaires ont opté pour l’offensive dès l’entame de la partie, acculant leurs adversaires dans leur camps. Adil Jaâfari s’est procuré la première nette occasion de donner l’avantage aux siens, mais sa reprise de volée a frôlé la transversale. Les hommes de Henri Stambouli dominaient les débats, mais manquaient de précision et de concentration dans la zone de vérité. Ils ont éprouvé toutes les difficultés à trouver la brèche dans une défense angolaise infranchissable, avec des éléments forts sur tous les duels et un gardien de but intraitable sur sa ligne.
A peine les dix minutes de jeu écoulées et l’orage passé, les visiteurs ne se contentaient plus de défendre mais commençaient à faire le jeu et à tenter leurs chances. La pression change ainsi de côté et les Angolais devenaient plus menaçants, avec un jeu séduisant fait d’automatismes, de passes courtes et précises et de contre-attaques rapides et audacieuses.
Alors que la première mi-temps s’acheminait vers sa fin (42e), le tonitruant Jawad Ouaddouch, après une première tentative ratée, héritait d’une balle en profondeur et parvint à effacer de toute finesse les deux derniers défenseurs, avant de faire trembler d’un bolide de canon les filets des Angolais gardés par Fringi Bolongo (1-0).
De retour des vestiaires, les protégés du coach portugais Romeo Silva se lançaient en quête du but égalisateur, mais les locaux, soucieux d’asseoir leur domination, n’ont pas fait dans la précipitation.
Mettant à profit la hargne démesurée de leurs adversaires, les militaires parviendront effectivement à doubler la mise à la 60e minute, suite à un corner qui a vu le nouveau capitaine Mounir Benkassou se lever très haut pour surprendre le portier adverse et inscrire son deuxième but dans le tournoi.
Les FAR ont infligé à leur adversaire du jour sa 3e défaite consécutive, se hissant par la même en tête du groupe avec 7 points. Les clubs angolais de Petro Atletico et marocain de l’OCK, qui s’affrontaient hier dimanche à Khouribga (14h30), occupent respectivement les 2e (4 points) et 3e (3 points) places du groupe.
La quatrième journée est prévue dans deux semaines. Les FAR et l’OCK seront en déplacement respectivement chez l’InterClube et Petro Atletico. Le groupe B est composé de l’Espérance Sportive et l’Etoile du Sahel (Tunisie), Saint-Eloi Lupopo (Congo) et Renacimiento (Guinée Equatoriale). Après les six journées du programme, seul le leader de chaque groupe se qualifiera pour la finale qui aura lieu en aller (17-19 novembre) et retour (1-3 décembre).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *