CAF : les FAR sur la bonne voie

CAF : les FAR sur la bonne voie

La formation des Forces Armées Royales (FAR), championne en titre de la Coupe de la Confédération Africaine (CAF), a entamé la compétition continentale dans de bonnes conditions pour défendre son titre en battant le club algérien de Nasr Hussein-Dey sur le score de deux buts à zéro, lors du match aller disputé dimanche au complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat pour le compte des huitièmes de finale de cette coupe.
Après une première mi-temps jouée avec méfiance des deux côtés à  l’exception de rares tentatives à mettre à l’actif des Militaires, la rencontre dirigée par l’arbitre tunisien Kacem Benacer, a été marquée par le choix défensif notamment du côté algérien dans l’espoir d’arracher le nul, synonyme de résultat positif en attendant le retour dans quinze jours à Alger.
L’équipe algérienne regroupée en défense devant son portier a quelque peu faussé le jeu, ce qui a obligé les protégés de Henri Stamboli, handicapés par un manque de compétition, à opter pour des contres-attaques dans l’espoir de déstabiliser leurs vis-à-vis qui ont résisté jusqu’à la 69ème minute.
Sur une passe lumineuse du vétéran Hassan Ouchella, le jeune Ali Jaafari, d’un joli coup de tête, réussit à battre le gardien algérien et ouvrir la brèche dans cette défense regroupée et qui a été surprise à ce moment de la  rencontre. Cette réalisation a attisé l’appétit des attaquants militaires qui ont multiplié les assauts de la cage adverse et affiché un regain de confiance avec une possession de balles et une domination de compartiments de jeu.
Cette domination s’est concrétisée à la 75ème minute grâce à une action individuelle de Jaouad Ouadouch qui a profité d’une erreur de la défense algérienne en perte de vitesse devant le harcèlement des attaquants marocains en doublant la mise otant par la même tout espoir à Nasr Hussein-Dey de redresser la situation.
Pour le match retour qui aura lieu dans deux semaines à Alger, la formation marocaine l’abordera sans nul doute dans de bonnes conditions et les Champions en titre envisageront avec confiance le reste des compétitions avec comme objectif la défense de leur sacre africain. «Le match a été entamé avec méfiance et prudence des deux côtés en raison de la méconnaissance des adversaires. Au fil des minutes, nous sommes rentrés dans le match et nous avons réussi à nous créer des occasions. Les absences dues à des blessures et des départs (les cas de Jarmouni et Fadili) ont été ressenties sur le rendement du groupe», a déclaré Henri Stamboli, entraîneur des Forces Armées Royales (FAR). «Pour le match retour, le résultat de deux buts semble insuffisant pour la qualification au tour prochain. Nous sommes appelés à bien nous préparer», a-t-il ajouté.
«Nous ignorons tout sur le club algérien le Nasr Hussein Dey mais maintenant avec une avance de deux buts pour les FAR, le match retour  sera ouvert.
Les Algériens seront obligés d’attaquer pour marquer, nous allons opter pour des contres rapides et revenir avec notre qualification pour le prochain tour», a déclaré, pour sa part, Hoceine Ouchella.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *