CAF : l’OCK maintient le cap

La rencontre entre l’Olympique de Khouribga (OCK) et la formation des FAR, comptant pour la 5ème et avant-dernière journée de la coupe de la Confédération africaine de football (CAF), n’a pas été anodine. En s’imposant face aux militaires (2-0), les joueurs de l’OCK ont pu conserver leurs chances de qualification pour la finale de cette compétition continentale. Humiliés lors du match aller (2-1), les protégés de Mustapha Madih ont ainsi effacé cet affront.  Samedi dernier au stade des phosphaties, les Khouribguis se sont montrés plus conquérants dès les premières minutes de la rencontre. Ils ont, en effet, opté pour des contre-attaques rapides érigées sur des passes courtes et précises en profondeur. Sans toutefois parvenir à évacuer la pression, ils confondaient anticipation et précipitation ; ce d’autant plus que leur mission a été compliquée par des visiteurs qui ne se sont pas laissé faire et qui ont souvent cassé le rythme.
Les duels se sont majoritairement concentrés sur la ligne médiane avec un jeu rendu crasseux par les multiples fautes physiques et techniques commises de part et d’autre. Une situation qui a obligé l’arbitre béninois Kojea Coffi Bonaventure à faire usage de son carton jaune à maintes reprises. Un défenseur des FAR en a reçu deux, d’où son expulsion à la 34ème minute. L’infériorité numérique des militaires sera vite mise à profit par les phosphatiers. Les hommes de Mustapha Madih se sont procuré leur première véritable occasion du match, lorsque Jamal Triki, après un débordement sur le flanc droit, a servi en profondeur.  Mais Brahim Largo, parti en embuscade, a failli toucher le ballon. Il lui a fallu peu pour le pousser dans les filets de Jarmouni. De retour des vestiaires, les locaux ont tenté de mieux s’organiser afin de trouver la faille dans le camp adverse, mais ce n’était que le temps pour les protégés de Henri Stambouli, aguerris à ces joutes africaines, de se replacer pour leur tenir la dragée haute. Dans l’incapacité de percer une défense militaire hermétique, Triki, Ouarrad, Mahdoufi et Bouzagar ont décidé de tenter leur chance en tirant de loin. En vain. Sur une montée en bloc à dix minutes du sifflet final, Triki prend de vitesse la défense adverse et passe en retrait vers Samir Falah qui signe le but de la délivrance (79è). Dans le temps additionnel, alors que les visiteurs s’investissaient à revenir dans le match, l’équipe khouribguie parviendra à sceller définitivement le sort de la partie en sa faveur, grâce à un but splendide du remplaçant Younès Ougana, d’un tir foudroyant des 30 mètres (90è,+2). Le suspense est donc maintenu jusqu’à la fin. Tout va se décider lors de la sixième et dernière journée prévue entre les 27 et 29 novembre. Les FAR recevront Petro Atletico, alors que l’OCK sera en déplacement chez l’InterClube, lanterne rouge.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *