CAF : mission délicate pour les FAR

CAF : mission délicate pour les FAR

L’entraîneur des FAR, le Français  Henri Stambouli, a indiqué que son équipe garde toutes ses chances de réussir  un bon résultat face à son homologue tunisienne de l’Etoile Sportive du Sahel,  lors de la finale retour de la coupe de la Confédération africaine de football  (CAF), prévue dimanche prochain à Sousse.  «Malgré le nul concédé à domicile (1-1), nous avons un grand espoir et  gardons intactes toutes nos chances de conserver le titre glané en 2005»,  a-t-il indiqué mardi dans une déclaration à la MAP, à la veille du départ de  son groupe pour la Tunisie (mercredi matin).  La préparation pour cette rencontre décisive s’est déroulée au Centre  sportif des FAR à Maâmora dans «de bonnes conditions, une ambiance bon enfant et un esprit tranquille», a souligné M. Stambouli, précisant que cette concentration  «nous a permis de peaufiner nos automatismes et surtout de dégager la  pression», née après le match nul concédé à domicile il y a un peu plus d’une  semaine au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat.
Les joueurs ont le moral au beau fixe et sont conscients de la mission qui  leur incombe, d’autant que la pression sera cette fois-ci du côté de  l’adversaire qui jouera devant son public. «Se sont là des atouts, parmi d’autres, qui militent en notre faveur», a ajouté le technicien français. «Nous avons également axé nos efforts sur le côté psychique et mental afin que les joueurs puissent se libérer de la pression et leur permettre de donner  le meilleur d’eux-mêmes », a-t-il dit.
Il s’est félicité également du report du match qui devait opposer samedi dernier son équipe au Wydad de Casablanca en match au sommet de la 9è journée du Championnat national. «Ce repos a été très utile et bénéfique pour nous car nous avons eu assez de temps pour mieux récupérer».
M. Stambouli estime toutefois que le match retour sera «très difficile», face à une équipe dotée de joueurs «plus expérimentés que nous» et qui s’investiront à fond pour l’emporter chez eux.
Evoquant son effectif, M. Stambouli a indiqué que tous ses éléments sont  fin prêts et qu’il conduira les mêmes 20 joueurs retenus pour le match aller, à l’exception de Jaouad Bouâouda, en convalescence.
Rappelons que l’équipe des FAR a été tenue en échec (1-1) à domicile par les Tunisiens de l’Etoile Sportive du Sahel (ESS). Les visiteurs s’étaient même offert le luxe d’ouvrir le score (Gilson Silva, 34è), avant de concéder difficilement le but d’égalisation (Mounir Benkassou, 72è). Chacun des deux protagonistes a entamé la rencontre avec la volonté d’imposer son rythme et de contrôler l’espace de jeu. Il en a résulté une partie équilibrée, avec une légère suprématie des locaux qui ont opté plus pour les balles longues en direction des attaquants.  La formation des FAR, qui avait offert au Maroc le premier titre  continental au niveau des clubs en remportant en 1985 la Coupe d’Afrique des  clubs champions, est en quête de sa troisième couronne sur le plan africain.
Les Militaires avaient remporté l’année dernière la Coupe de la CAF aux dépens des Nigérians de Dolhpins et tenteront de conserver le titre sur le terrain des Tunisiens de l’ESS qui les avaient battus en finale de la  Supercoupe en 1997.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *