Calcio : l’Inter largement en tête

Calcio : l’Inter largement en tête

Sans jamais faiblir, l’Inter Milan continue de se balader sur les cimes du championnat d’Italie comme en témoigne sa 17e victoire d’affilée face à Catane (2-5) dimanche lors d’une 25e journée où l’AS Rome, un dauphin qui demeure à 14 points, l’a emporté face à la Reggina (3-0).
Les Milanais, à défaut d’être aussi efficaces en Ligue des Champions – ils ont été tenus en échec à San Siro par Valence (2-2) mercredi en 8e de finale aller -, ne prennent ainsi aucun répit en Serie A où ils sont invaincus depuis le début de la saison.
Sur le terrain neutre de Cesena (centre-est) et à huis clos – Catane a été condamné à cela jusqu’à la fin de la saison après la mort du policier Filippo Raciti en marge du derby sicilien le 2 février -, l’Inter s’est en grande partie imposé grâce à des joueurs qui sont la plupart du temps remplaçants.
Du fait, notamment, des blessures de Vieira et de Cambiasso ainsi que de la suspension de Dacourt, les Argentins Samuel (45), Solari (49) et Cruz (78) tout comme le champion du monde Grosso (57) ont su saisir leur chance et marquer.
Quatre joueurs dont les performances démontrent toute l’implication et le sérieux d’un effectif où l’attaquant Ibrahimovic, toujours aussi en vue, a quant à lui marqué son 11e but de la saison (67).
Cinq buts qui confortent également le club lombard en tête des meilleures attaques, avec 54 buts marqués en 24 matches. Au chapitre des records enfin, l’Inter, avec ce 9e succès consécutif à l’extérieur, égale l’AC Milan de Van Basten et Rijkaard qui avait réalisé semblable performance en 1991-92 et 1992-93.
Seule contrariété pour les Nerazzurri, deux erreurs du défenseur central Cordoba ont permis à Catane de marquer deux fois, via Spinesi (65) et Corona (74). En championnat, l’Inter n’avait plus encaissé deux buts depuis la 9e journée et le derby face à l’AC Milan (3-4).
«Au début, tout le monde a dit que cela serait facile (pour l’Inter, ndlr), a réagi l’entraîneur Roberto Mancini sur Sky. Mais c’est difficile, parce que tu es obligé de vaincre. De toute façon, il n’existe pas de championnat ou de rencontre facile. Nous méritons notre première place. Ce sera un très grand championnat si nous le remportons». De son côté, avec 14 points de retard, l’AS Rome ne rêve plus vraiment du scudetto. Aussi s’agit-il pour le club de la capitale de conforter sa 2e place, ce dont il s’est fort bien acquitté face à la Reggina (3-0) au stade Olympique.
Les Romains, qui avaient match nul face à Lyon (0-0) mercredi en Ligue des Champions, se sont imposés grâce à des buts du milieu Tavano (55), une recrue du mercato d’hiver, ainsi que des défenseurs Mexès (65) et Panucci (90).
Avec son 16e succès de la saison, la Roma (52 pts) reprend deux unités sur Palerme (3e, 44 pts) qui avait fait match nul à domicile face à l’Atalanta (1-1) samedi en match avancé. Vainqueur à Cagliari (0-2), la Lazio (37 pts) s’est, elle, emparée de la 4e place au détriment d’Empoli (5e) battu sur le terrain de la Fiorentina (2-0).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *