CAN 2002, deux joueurs ont déjà quitté la compétition

La coupe d’Afrique des nations, qui se tient actuellement au Mali, n’en est qu’à ses débuts et, pourtant, deux joueurs ont déjà fait leurs valises pour rejoindre leurs équipes d’adoption en Europe. Le premier cas remonte à samedi dernier, soit le jour du début de la fête, lorsque l’international marocain, Ouaddou, après une dispute avec son coéquipier Abdeljalil Hadda, s’est laissé emporter par sa colère pour que les événements prennent une autre dimension. Les responsables marocains ont dû intervenir pour ramener les deux joueurs à la raison.
Après quoi, l’entraîneur national, Humberto Cuelho, a décidé que le défenseur central devait quitter la coupe d’Afrique des nations pour retrouver son club anglais de Fulham. Cet incident vient confirmer encore une fois le climat mal-sain qui existe au sein de l’équipe nationale. Juste après la rencontre Maroc-Ghana, que l’international marocain n’a pas pu disputer pour ladite raison, le défenseur de l’équipe du Ghana, Samuel Osei Kuffour, a été renvoyé, lundi soir, de la CAN 2002 pour des raisons indisciplinaires. « J’ai pris la décision de renvoyer Kuffour chez lui en raison de sa réelle indiscipline », a indiqué Osam-Duodu, sélectionneur du onze ghanéen. Avant d’ajouter « il a montré qu’il n’avait pas changé en venant déstabiliser mon équipe». De hauts responsables ghanéens ont expliqué que le défenseur du Bayern Munich avait une «mauvaise influence » sur les jeunes joueurs. «Nous l’avons nommé capitaine d’équipe, mais il l’a refusé», a indiqué l’un d’entre eux.
«C’était une décision personnelle que nous respectons». Cependant, a ajouté la même source, «nous ne pouvions alors pas accepter qu’il se mette à tout régenter au camp. Il a encouragé les autres joueurs à porter les tenues de leur choix sans songer au fait que nous avons un contrat avec Adidas», a expliqué l’officiel ghanéen. «Il a même été jusqu’à s’en prendre à notre ministre des sports au sujet des primes», a confié le dirigeant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *