Can 2003 : Le groupe de la mort

Maroc, Ghana, Côte d’Ivoire et Egypte. Quatre géants du football africain disputeront le premier tour des phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations dans le même groupe. C’est ce qu’a donné le tirage au sort effectué vendredi soir au Caire. «Nous allons évoluer au sein d’un groupe très difficile face à des équipes africaines de gros calibre», a déclaré Fathi Jamal à Aujourd’hui Le Maroc. Le coach national, qui a été derrière la qualification des Lionceaux à ces phases finales prévues du 4 au 18 janvier, ne cache pas que la mission de son équipe ne sera pas des plus faciles dans ce groupe B. «Nous allons faire de notre mieux pour arracher la qualification au deuxième tour de la compétition», a-t-il ajouté.
Evaluant les chances de l’équipe nationale Juniors, Fathi Jamal estime que la difficulté de ce groupe réside dans le fait que les quatre équipes en lice ont le même niveau. Elles détiennent de ce fait les mêmes chances de qualification. Fathi Jamal estime que ses poulains de ne se démarqueront que par leur volonté et leur comportement sur le terrain. Atouts qui leur ont permis d’accéder à ces phases finales, qualificatives de la Coupe du Monde Juniors, prévues la même année aux Emirats Arabes Unis.
La première rencontre des Lionceaux de l’Atlas, qui avaiten décroché le titre continental lors de l’édition 1997, organisée à Fès et Meknès, est programmée le 5 janvier face au Ghana à Bobo Dioulasso. Ils devront affronter par la suite, respectivement, la Côte d’Ivoire le 8 janvier et l’Egypte le 11 janvier. «Les chances seront du côté de l’équipe qui saura le mieux négocier ses trois rencontre», a commenté le coach national. Dans le but de permettre à l’équipe nationale de bonnes conditions de préparation pour le rendez-vous africain, le bureau fédéral de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) vient d’adopter, lors de sa réunion mensuelle jeudi à Rabat, le calendrier de préparation des Juniors. Ce calendrier comporte deux options. Il prévoit un stage soit en France (en Bourgogne) où la sélection disputera trois matches amicaux contre Sedan, Troyes et Auxerre, soit en Côte d’Ivoire avec des matches contre l’ASEC Abidjan et Africa Sports. Ils disputeront également un autre match amical contre le Sénégal, avant de mettre le cap sur le Burkina Faso, le 26 décembre prochain.
Fathi jamal insiste néanmoins sur le fait que ce calendrier demeure toujours au stagd des propositions puisqu’aucun contact n’a été établi avec les équipes pré-citées. L’entraîneur des Juniors explique le premier choix du stage en Bourgogne par l’évolution de plusieurs joueurs africains au sein de ces trois formations africaines. Mais selon lui, la deuxième proposition reste la plus attrayante. Un stage en Côte d’Ivoire «mettra les Lionceaux face à des conditions purement africaines».
Pour ce qui est de la formation qui devrait défendre les couleurs nationales au Burkina Faso, Fathi Jamal a déclaré qu’il procédera à quelques changements. «Nous avons constitué une ossature de 16 joueurs. Il nous est permis de sélectionner 22 joueurs en tout. Ceci constitue une fenêtre pour alimenter la sélection de joueurs qui brillent en championnat national ou européen », a-t-il conclu. Le Burkina Faso, pays organisateur, évoluera au sein du groupe A face à l’Afrique du Sud, le Gabon et le Mali dans la capitale Ougadougou. Ainsi, les deux matches de demi-finales de cette échéance africaine auront lieu le 14 janvier à Ougadougou, alors que la finale est prévue le 18 janvier au même stade.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *