CAN 2003 : Les Lionnes out

Grande déception pour notre onze féminin qui fondait un grand espoir sur le match retour. Des espoirs que le nul réalisé à Bamako en aller nourrissant. Seulement, le rêve va se transformer en cauchemar face à une forte équipe malienne déterminée à gagner. «La partie était difficile», a affirmé l’entraîneur national Alaoui Slimani qui ajoute que l’équipe adverse a opté pour «le même style avec lequel nous avons joué à Bamako». Le même scénario qu’à Bamako s’est déroulé vendredi à Rabat. Les joueuses ont entamé la rencontre avec la volonté d’inscrire un but salvateur.
Cette quête durera 90 minutes. Avant que les tirs au but ne viennent censurer les espoirs marocains de s’envoler au Nigeria.
Durant cette rencontre, officiée par un trio féminin sénégalais, avec Gay Fatto Florence au centre, les deux équipes ont développé un jeu offensif qui s’est traduit par une multitude d’occasions des deux côtés.
Conscientes que seule la victoire les propulserait dans le bain de cette majeure compétition féminine continentale, les Lionnes de l’Atlas se sont lancées dès les premières minutes à l’assaut du camp adverse. Des attaques qui ont buté sur une défense malienne robuste et compacte. Malgré la pression marocaine, la première occasion de marquer sera signée par les Maliennes. A la 13ème minute, sur une balle arrêtée, la reprise de la tête d’Issa Colibaly a échoué sur la transversale. La riposte des Marocaines ne s’est pas faite attendre. Cinq minutes plus tard, les Lionnes réussissent une infiltration du flanc droit. Le tir de Fatima Jazouli est allé loin du montant. Cette même Jazouli, très active, allait récidiver à la 24ème minute. Elle tentera le coup de ciseau sur une balle de Kaoutar Touhami. Une belle occasion renvoyée également par la transversale.
La deuxième mi-temps sera dominée par l’équipe adverse. Les Maliennes ont, dès la reprise, causé un grand souci à la portière de la sélection nationale, Fatiha Bouramdane. Plus incisives et menant un jeu très offensif, elles étaient sur le point de trouver le chemin des filets à plusieurs reprises. C’était sans compter la vigilance du gardienne de but nationale qui intervenait au moment opportun.
Le temps réglementaire soldé par un nul, les deux sélections ont eu recours aux tirs au but. Epreuve qui a donné raison aux Maliennes qui n’ont raté aucun penalty. Du côté marocain, le tir d’Ilham Hamoudi a touché la transversale.
Après la fin de cette rencontre, le coach malien, Moussa Traoré a indiqué que son équipe a fait le déplacement à Rabat avec pour seul objectif de se qualifier. L’équipe marocaine forme un bon groupe mais manque de compétition, a-t-il ajouté, précisant qu’il est «pour l’émergence du football féminin en Afrique mais cela ne peut se faire que par l’organisation de championnats aux niveaux local, régional et continental». Le manque de compétition dont souffrent les Lionnes a été flagrant tout au long de cette rencontre. Le surpoids et la lourdeur de plusieurs éléments de l‘équipe nationale, conjugués à la mauvaise condition physique d’autres, paralysaient notre sélection féminine. Signalons cependant que ce n’est qu’après la Coupe d’Afrique des Nations 2002, qu’un championnat de football féminin a vu le jour au Mali. Les infrastructures mises en place à l’occasion de ce rendez-vous footbalistique continental ont été favorables aux compétitions locales, notamment le sport féminin. Cette élimination a privé nos Lionnes d’une participation continentale. Après les résultats ternes réalisés lors de la dernière édition de la dernière CAN organisée en Afrique du Sud en 2000, le football féminin national misait gros sur les phases finales de 2003. Une occasion de confirmer les bons résultats de ce jeune groupe en championnat arabe qui s’est déroulé au Caire, marqué par une brillante prestation des Lionnes de moins de 19 ans. L’équipe du Mali, rappelle-t-on, s’est qualifiée pour ce deuxième tour en battant la Côte d’Ivoire au tour préliminaire. L’équipe marocaine a, quant à elle, disputé directement le deuxième tour, en raison de sa participation à la dernière CAN.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *