CAN 2013 – Groupe B : Le Ghana et le Mali en favoris, la RD Congo en outsider potentiel

CAN 2013 – Groupe B  : Le Ghana et le Mali en favoris, la RD Congo en outsider potentiel

Les sélections ghanéenne et malienne partiront avec les faveurs des pronostics pour décrocher les deux billets d’accès aux quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN-2013), tandis que la RD Congo et, à moindre mesure le Niger, auront à cœur de voler la vedette et créer la grande surprise du 1er tour.
Le Ghana, 3ème nation africaine à se qualifier au Top 8 du Mondial après le Cameroun (1990) et le Sénégal (2002), aura pour principale mission de confirmer sa suprématie sur la scène continentale cette fois-ci, après environ trois décennies de disette (dernier sacre glané en 1982). Quadruple vainqueur de l’épreuve (1963, 1965, 1978, 1982), le Ghana mettra les bouchées doubles lors de sa 19ème participation en phase finale de cette grand-messe du football continental, afin de conquérir un 5ème titre tant attendu, lui qui avait échoué à remporter les deux éditions organisées à domicile en 2000 (conjointement avec le Nigéria) et en 2008. D’aucuns pensent que le parcours des Ghanéens en vue de la victoire finale de la CAN sera parsemé d’embûches, vu la force des équipes participantes.
En cas de qualification en quarts de finale, le Ghana retrouvera le 1er ou le 2è du groupe A qui comprend l’Afrique du Sud (hôte), l’Angola, le Maroc et le Cap-Vert. Toutefois, si le Ghana se produira en tant que favori potentiel pour passer au moins le cap du 1er tour, les trois autres sélections du groupe B ne seront nullement en voyage de santé en Afrique du Sud, à leur tête l’équipe du Mali. Après leur échec de se qualifier aux quarts de finale des éditions de 2008 (Ghana) et de 2010 (Angola), les Aigles du Mali, qui ont échoué au pied du podium de la CAN-2012 (victoire en match de classement sur le Ghana 2-0), tenteront cette fois-ci de signer un parcours remarquable sur les terres sud-africaines afin de remporter un 1er sacre continental tant convoité. Le Mali compte à son palmarès sept participations seulement en phase finale de la CAN, mais ses dernières apparitions ont été les plus prolifiques, à l’image de la dernière CAN, quand il a frôlé l’exploit d’atteindre la finale. S’agissant de la RD Congo (ex-Zaïre), l’un des ténors, jadis, du football africain, jouera toutes ses chances afin de décrocher, tant bien que mal, le billet d’accès aux quarts, en dépit de la rude concurrence dans ce groupe. Les Léopards, vainqueurs du trophée à deux reprises en 1968 en Ethiopie et en 1974 en Egypte, seront en quête de redorer le blason du football congolais
Fort d’une formation jeune, homogène et ambitieuse, la RD Congo n’a eu aucune difficulté à empocher son ticket après avoir battu, dans l’ordre, les Seychelles (aller 4-0, retour 3-0) au 2è tour et la Guinée équatoriale (aller 4-0, retour 1-2), lors du 3è et dernier tour éliminatoire. Quant à l’équipe du Niger, petit poucet de cette poule, elle aura en ligne de mire de déjouer les pronostics et faire mieux que sa première participation en phase finale en 2012 où elle a perdu ses trois matchs du 1er tour face au Gabon (0-2), à la Tunisie (1-2) et au Maroc (0-1). Si le Mena national a évincé de sa route vers la phase finale un gros morceau du ballon rond africain, à savoir la Guinée (aller 0-1, retour 2-0), la tâche ne paraît pas si aisée à ce stade de la compétition.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *