CAN 2019 : L’UAR veut maintenir les droits de retransmission télévisée à un niveau abordable

CAN 2019 : L’UAR veut maintenir les droits de retransmission télévisée à un niveau abordable

L’Union africaine de radiodiffusion (UAR), détentrice des droits terrestres de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), veut maintenir à un «niveau abordable» les droits de retransmission télévisée, a affirmé, mardi à Dakar, son directeur général, le Camerounais Grégoire Ndjanka.

«L’UAR n’a pas pour vocation de faire augmenter les coûts de la commercialisation des droits de la CAN 2019 et 2021. Si nous avons décidé d’entrer dans la bataille, c’est pour faire maintenir les coûts à un niveau abordable. Nous ne sommes pas des commerçants», a-t-il précisé. Grégoire Ndjanka a révélé l’attribution à l’UAR de la commercialisation des droits de la CAN 2019 et 2021 par le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF).

Selon lui, l’UAR n’accordera pas les droits de retransmission de la CAN à des télévisions qui ne vont diffuser que cette compétition continentale. Manchester, Tokyo et Singapour, où était joué le Masters féminin jusqu’en 2018, étaient également candidats pour l’organisation de l’événement, tout comme Londres, qui souhaitait poursuivre l’aventure entamée en 2009 dans son «O2 Arena».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *