CAN : la Tunisie tombe, l’Egypte passe

CAN : la Tunisie tombe, l’Egypte passe

Fin de parcours pour la Tunisie, tenante du titre, après sa défaite en quart de finale de la 25ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations face au Nigeria (1-1 puis 5-6 aux tirs au but). 
Très offensifs, surtout comparés à la raideur du quatuor défensif tunisien, les «Super Eagles» ont mérité que les tirs au but leur sourient. Ils affronteront en demi-finale mardi à Alexandrie la Côte d’Ivoire, qui a battu aux tirs au but le grand favori de la compétition, le Cameroun. Dans un début de match parfait, les Nigérians ont ouvert la marque dès la 6e minute grâce au jeune Obinna Nsofor (18 ans) qui profitait de la lenteur de la charnière centrale tunisienne pour convertir en but un centre de Martins dévié par Boumnijel.
Et dans la foulée, Enyama détournait brillamment un penalty de Clayton sifflé pour une faute peu évidente d’Enakarhire sur un Jaziri un rien plongeur (14).
Les Aigles de Carthage, visiblement découragés par ce début de match raté, n’inquiétaient guère le gardien nigérian, sauf sur une tête de Namouchi (22).
La défense tunisienne, figée sur ses arrières, a laissé son adversaire multiplier les décalages dans l’axe pour des frappes hors de la surface, de Nsofor, grisé par son but, ou Makinwa, contré par Boumnijel.
En seconde période, les Tunisiens vont enfin passer à l’attaque, après deux tentatives pour voir, la troisième, une tête plongeante d’Haggui sur un centre de Bouazizi, faisait mouche (49).
Au cours d’une prolongation soporifique, chaque équipe semblait tétanisée à l’idée de s’aventurer trop loin de son but. Seule Kanu (107) puis Nsofor (113) frappaient, signe de la domination nigériane, avant que les tirs au but ne choisissent le demi-finaliste.
L’Egypte, pays organisateur, lui, a confirmé tout le bien qu’on pensait d’elle depuis le premier tour en écartant la RD Congo (4-1). Elle retrouvera en demi-finale le Sénégal, qui a déjoué les pronostics contre la Guinée (3-2).
Par ailleurs, les coéquipiers de Samuel Eto’o n’ont pas eu de la chance. Les Camerounais n’ont pas pu franchir la barre des quarts de finale de la 25éme édition de CAN et se sont inclinés face aux ivoiriens. Les deux équipes n’étaient pas parvenues à se départager après 120 minutes de jeu. Le bras de fer s’est terminé par 11 tirs au but de chaque côté. Le destin a voulu que les tirs aux buts s’achèvent par un face-à-face entre Samuel Eto’o et Didier Drogba. Et c’est l’attaquant vedette du Cameroun qui condamne les siens en ratant son deuxième tir au but. L’attaquant de Barcelone a frappé au-dessus de la barre transversale tandis que le joueur de Chelsea Didier Drogba a donné la victoire aux siens. Cette rencontre a été un véritable choc de titans. Les Camerounais sont venus pour gagner la Coupe d’Afrique et les Ivoiriens avec la même ambition. 
C’est le remplaçant Bakary Koné qui a débloqué la situation pour les Eléphants à la 92e minute, lors de ce match trop serré, en battant Hamidou Souleymanou après un tir sur la transversale d’Aruna Koné. Albert Meyong a égalisé trois minutes plus tard pour le Cameroun en se jouant du gardien ivoirien Jean-Jacques Tizié, quelques secondes avant une volée camerounaise sur la transversale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *