Carton presque plein pour les Français

Carton presque plein pour les Français

Le tennis français a raté le carton plein lundi 25 août  à Flushing Meadows mais cette première journée de l’US Open reste satisfaisante et prometteuse avec la qualification de six Français sur sept pour le deuxième tour. Dans le tableau masculin, les trois Bleus engagés ont connu les joies de la victoire. Gaël Monfils (n°32) a vécu une entrée en lice en douceur face à l’Uruguayen Pablo Cuevas, 135e mondial et issu des qualifications. Sans forcer, le Français s’est imposé 6-4, 6-4, 6-1. «Dans l’ensemble, c’était pas mal mais je ne peux être complètement satisfait, j’ai encore des sautes de concentration et des détails techniques à régler avec mon coach australien Roger Rasheed, a dit Gaël Monfils. Avec lui, ça se passe bien. Il me lève tôt mais il est surtout très professionnel et rigoureux». Gaël Monfils est également revenu sur sa participation aux Jeux Olympiques, où il a échoué de justesse en quart de finale face à Novak Djokovic. «J’ai eu l’impression de disputer une coupe Davis, de jouer pour une nation plus que pour moi-même, a-t-il enchaîné. J’ai retrouvé plein d’athlètes que j’avais connu à l’INSEP, comme Grégory Beaugé, avec qui on était dans la même classe de BEP électro technique. On m’a rapporté de France que j’avais eu une aventure avec Laure Manaudou. Je ne sais pas ce que racontent les journaux people en France mais c’est complètement faux. Visiblement, il y a eu des rumeurs assez incroyables. D’ailleurs, ma nouvelle petite amie va débarquer à New York».  Peut-être pour le deuxième tour que le Français disputera face au Russe Evgeny Korolev. Autre Français en vogue, Gilles Simon a assuré son statut de tête de série n°16 face à l’Espagnol Marcel Granollers, 51e mondial. Serein, le Val de Marnais a signé un succès en quatre manches 6-4, 6-3, 5-7, 6-2. « Je me méfiais un peu car il m’avait battu la dernière fois. Je me suis crispé au début du troisième set et ça a un peu grippé la machine mais j’ai fini fort. C’est le match que je voulais faire pour un premier tour», a déclaré Gilles Simon. Au deuxième tour, Gilles Simon affrontera l’Argentin Jose Acasuso, 52e mondial. «je le connais, je sais comment le jouer, je l’avais montré à Toronto. Maintenant, reste à y arriver». Michaël Llodra, lui, a remporté un combat délicat face au Russe Teimuraz Gabashvili 6-3, 5-7, 7-6, 7-6. «A un moment, je ne pouvais pas plus mal jouer mais je me disais que ça allait revenir et c’est passé de justesse. J’ai fait la différence aux tie-breaks. Contre Andy Murray, il faudra que je joue beaucoup mieux. Il fait figure de favori dans ce tournoi avec quelques compères mais je ne pense pas qu’il partira la fleur au fusil. Je fais partie des joueurs non têtes de série assez pénibles à jouer.»

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *